Comment Créer un Blog – Guide Complet pour les Débutants (2022)

Comment Créer un Blog – Guide Complet pour les Débutants (2022)

Si vous voulez apprendre comment créer un blog et beh il faut savoir que son lancement peut être bénéfique pour votre marque personnelle ou votre entreprise. Il s’agit d’un excellent moyen d’expression personnelle qui peut accroître votre visibilité en ligne, vous rapprocher de votre public et devenir une source de revenus supplémentaire.

Cet article contient un guide complet, adapté aux débutants, sur la façon de créer un blog. Nous aborderons la recherche d’un créneau, la configuration d’une plate-forme de blog, la publication de contenu, la promotion de votre blog, etc.

Comment créer un blog en 8 étapes simples

Si vous voulez savoir comment créer un blog et gagner de l’argent en ligne, voici les huit étapes à suivre :

  1. Choisissez la niche de votre blog. Choisissez un sujet qui vous passionne. Idéalement, il devrait s’agir d’un sujet qui intéressera également les autres.
  2. Obtenez un hébergement web et un nom de domaine. Achetez l’hébergement qui convient le mieux à votre budget et à vos besoins. Ensuite, trouvez un nom personnalisé pour votre domaine, vérifiez sa disponibilité et enregistrez-le auprès d’un bureau d’enregistrement de domaines.
  3. Créez une plateforme pour votre blog. Choisissez une plateforme et configurez-la pour pouvoir commencer à publier du contenu.
  4. Créez votre blog avec WordPress. Nous avons choisi cette plateforme car elle est la plus populaire.
  5. Concevez et personnalisez votre blog. Modifiez son design et ses fonctionnalités à votre guise.
  6. Publiez du contenu. Familiarisez-vous avec les outils de publication disponibles et commencez à planifier, rédiger et publier des articles sur votre blog.
  7. Promouvoir et développer l’audience de votre blog. Élaborez et mettez en œuvre des stratégies de promotion de votre blog afin d’augmenter son trafic et de fidéliser ses lecteurs.
  8. Monétisez votre blog. Une fois que vous avez un trafic et un lectorat appréciables, mettez en œuvre des méthodes telles que les publicités et le marketing d’affiliation.

Dans les prochaines sections, nous allons décomposer chaque étape du parcours pour répondre à la question de comment créer un blog pour les débutants et fournir plus de détails.

1- Choisissez la niche de votre blog

Une niche est un sujet spécifique sur lequel votre blog se concentrera et qui déterminera votre public cible. En outre, elle vous aidera à choisir le nom de votre blog et à élaborer une stratégie de blogage ciblée.

Parmi les exemples de niches de blog, citons les livres, les voyages, les jeux, la photographie et la nourriture.

Il peut être tentant de couvrir un large éventail de sujets lorsqu’on lance une page de blog. Cependant, essayer de maîtriser tous les sujets est incroyablement difficile et insoutenable. Vous pourrez peut-être publier quelques articles à succès, mais votre public sera éparpillé, ce qui rendra difficile le maintien d’un lectorat fidèle.

C’est pourquoi il est important de s’en tenir à une niche qui peut vous permettre d’avoir un public dévoué. Un public dévoué attendra avec impatience votre prochain contenu, ce qui donnera à votre blog un flux de trafic régulier.

Pour trouver la niche parfaite pour un blog à succès, gardez les conseils suivants à l’esprit :

  • Choisissez une niche que vous aimez ou qui vous passionne. Écrire sur un sujet que vous aimez sera toujours plus satisfaisant que de vous forcer à écrire sur un sujet qui ne vous intéresse pas.

Pensez à vos passe-temps, à vos intérêts ou aux sujets sur lesquels vous aimeriez en savoir plus. Si possible, rendez-les plus spécifiques.

Un bon exemple serait un blog de livres axé sur la lecture avec un budget limité.

  • Choisissez un créneau qui présente un potentiel d’audience. Il doit y avoir un certain niveau d’intérêt préexistant pour le sujet que vous avez choisi afin de vous assurer que vous aurez un public à qui écrire.

Utilisez Google Trends pour connaître le volume de recherche de mots clés spécifiques liés à votre créneau et déterminez si les gens en parlent sur les médias sociaux et les forums communautaires.

Cela peut vous donner des idées d’articles de blog à écrire.

  • Il n’est pas nécessaire d’être un expert pour tirer profit d’une niche. Être un expert confère une certaine autorité que de nombreux lecteurs recherchent, mais ce n’est pas une obligation. Ce qui est plus important, c’est d’avoir une perspective unique et la volonté d’apprendre.

Par exemple, vous n’êtes peut-être pas un photographe professionnel, mais vous pouvez tout de même créer un blog sur les bases de la photographie en tant que débutant.

Si l’autorité semble essentielle pour votre idée, vous pouvez présenter des interviews d’experts sur votre blog.

Suggestion readings

2. Obtenir un hébergement Web et un nom de domaine

Une fois que vous avez choisi une niche, il est temps de commencer à préparer un site Web pour votre blog. Deux des étapes les plus importantes pour la mise en ligne d’un blog sont l’obtention d’un hébergement et d’un nom de domaine.

En bref, l’hébergement web est un service qui vous permet de publier un site web et tous ses fichiers en ligne, ce qui permet aux gens de le visiter.

Acheter un hébergement signifie louer un espace serveur appartenant à un fournisseur d’hébergement, ce qui vous donne accès à une allocation de ressources nécessaires à la création et au fonctionnement d’un blog, si vous vous demandez comment créer un blog .

Types d’hébergement pour les blogs

La plupart des sociétés d’hébergement web, y compris Hostinger, proposent différents types d’hébergement web pour les blogs. En fonction du type de blog que vous envisagez de tenir, certains plans d’hébergement répondront mieux à vos besoins que d’autres.

Examinons brièvement chaque type de forfait d’hébergement proposé par Hostinger :

  • Hébergement partagé. Le type d’hébergement le plus abordable, dans lequel les utilisateurs partagent les ressources d’un serveur entre plusieurs sites Web. Il est excellent pour les petits sites Web comme les blogs personnels. Les plans d’hébergement partagé commencent à 1,39 $/mois.
  • Hébergement WordPress. Un type d’hébergement partagé qui est optimisé pour les sites Web WordPress. Si vous prévoyez d’utiliser WordPress pour votre petit blog, ce plan est un choix parfait, à partir de 1,99 $/mois.
  • Hébergement en nuage. Il s’agit d’un type d’hébergement puissant mais facile à utiliser, dans lequel les utilisateurs ont accès aux ressources d’un réseau de serveurs en nuage. Cela vaut la peine de passer à l’hébergement en nuage lorsque vous avez beaucoup de contenu et un public considérable. Il commence à 9,99 $/mois.
  • Hébergement VPS. Un type d’hébergement puissant et flexible où les utilisateurs obtiennent des ressources dédiées d’un serveur. L’hébergement VPS de Hostinger est un excellent choix pour les experts techniques qui veulent un contrôle complet des ressources du serveur. Les plans d’hébergement VPS commencent à 3,95 $/mois.
  • Hébergement WooCommerce. Un type d’hébergement spécialement conçu pour les boutiques en ligne construites sur WooCommerce, le plugin open-source de commerce électronique de WordPress. L’hébergement WooCommerce commence à 3,99 $/mois.

Tous les plans proposés par Hostinger sont équipés d’un certificat SSL gratuit, d’une assistance en direct 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, et bénéficient d’une garantie de remboursement de 30 jours.

Une fois l’hébergement mis en place, il est temps d’obtenir un nom de domaine. Un nom de domaine est ce que les visiteurs doivent entrer dans la barre d’adresse pour atteindre votre site. Par exemple, hostinger.fr est notre nom de domaine.

Pour obtenir un nom de domaine personnalisé, achetez-le auprès du bureau d’enregistrement de votre choix. Certaines sociétés d’hébergement web, dont Hostinger, font office de bureaux d’enregistrement de domaines. Il est donc possible d’acheter un hébergement web et un domaine en même temps.

Si vous achetez un hébergement d’un an ou plus chez Hostinger, vous recevrez également un nom de domaine gratuit pendant un an.

Lorsque vous choisissez votre nom de domaine, faites en sorte qu’il soit mémorable afin que les visiteurs soient plus enclins à revenir sur votre blog. Il doit être aussi proche que possible du nom de votre blog. Pour vous aider à trouver des idées de noms de domaine, essayez notre vérificateur de domaines ou un générateur de domaines.

3. Configurer la plateforme de blogs

Une fois que vous avez acheté un plan d’hébergement et choisi un nom de domaine, il est temps de décider de la plate-forme sur laquelle fonctionnera votre nouveau blog.

Hébergé ou auto-hébergé ?

Selon la plateforme que vous choisissez, vous opterez pour une solution hébergée ou auto-hébergée. Il est essentiel de connaître la différence entre les deux.

Les plateformes hébergées sont tout compris. Elles comprennent généralement tous les outils nécessaires pour savoir comment créer un blog . Il n’est pas nécessaire d’acheter séparément un hébergement et un nom de domaine.

Parmi les exemples de plates-formes de blogs hébergées figurent les créateurs de sites Web tels que WordPress.com, Zyro, Squarespace et Weebly. Veillez toutefois à ne pas confondre WordPress.com et WordPress.org, qui est hébergé par vos soins.

Voici les avantages et les inconvénients de choisir une plateforme hébergée ou un constructeur de site web pour votre blog :

Avantages

  • Installation rapide. Les plateformes hébergées sont souvent des solutions de création de sites Web tout-en-un. Il n’est pas nécessaire d’acheter séparément un hébergement ou un nom de domaine personnalisé avant de créer votre site.
  • Une convivialité exceptionnelle pour les débutants. L’utilisation d’une plateforme hébergée est facile, même pour les débutants complets. Ainsi, la configuration de votre blog et la publication de votre premier article sont possibles en quelques clics seulement.
  • Assistance dédiée. De nombreuses plateformes hébergées disposent d’une équipe d’assistance dédiée que vous pouvez contacter par chat en direct, par courriel ou par téléphone.
  • Aucun travail de maintenance. La sécurité et la sauvegarde du site sont prises en charge par la plateforme – vous pouvez vous concentrer sur la publication et la promotion de votre blog.

Inconvénients

  • Contrôle limité. Vous devez vous conformer aux règles et restrictions de la plateforme. Il n’est pas possible d’exercer un contrôle total sur votre site et les ressources d’hébergement.
  • Propriété limitée. Votre blog et tout son contenu sont stockés sur le serveur de la plateforme, vous n’en êtes donc pas pleinement propriétaire.
  • Inflexible. La plupart des plateformes hébergées sont construites sur un système à code source fermé. Les modèles et les modules complémentaires sont généralement limités à ce que le service propose officiellement. De plus, la migration vers une autre plateforme est souvent impossible – vous devrez peut-être refaire le site web à partir de zéro.
  • Difficile à faire évoluer. Les plateformes hébergées ne sont pas conçues pour gérer des sites Web de grande envergure. Si vous avez l’intention de développer votre site Web, envisagez plutôt d’utiliser une plateforme auto-hébergée.

Par ailleurs, vous devrez acheter un hébergement de blog séparément si vous optez pour un blog auto-hébergé. Les systèmes de gestion de contenu tels que WordPress.org, Drupal et Joomla sont des exemples de plateformes auto-hébergées.

Un système de gestion de contenu (SGC) est un logiciel qui permet aux utilisateurs de créer et de gérer un site web par le biais d’une interface utilisateur graphique. Il permet de créer des sites web sans avoir à les coder à partir de zéro.

Voici les avantages et les inconvénients d’une plateforme auto-hébergée ou d’un CMS :

Avantages

  • Un contrôle total. Vous êtes libre de régler les paramètres et de gérer les ressources de votre hébergement – tout dépend du plan d’hébergement que vous avez choisi.
  • Une personnalisation apparemment infinie. Avec une plateforme auto-hébergée comme WordPress, vous êtes libre de choisir parmi des milliers de plugins et de thèmes WordPress provenant du répertoire officiel ou de sources tierces.
  • Propriété complète. Vous êtes pleinement propriétaire de votre blog et de tout son contenu, car vous louez l’espace dans lequel ils sont stockés.
  • Conçu pour évoluer. Les plates-formes auto-hébergées peuvent accueillir des sites web de toute taille, à condition que votre hébergement fournisse des ressources suffisantes.

Inconvénients

  • Courbe d’apprentissage plus raide. Même si l’utilisation d’une plateforme auto-hébergée est nettement plus facile que le codage manuel d’un site web à partir de zéro, elle nécessite tout de même quelques connaissances techniques par rapport aux constructeurs de sites web.
  • Il faut du temps pour s’installer. Contrairement à la configuration instantanée de la plupart des plates-formes hébergées, les plates-formes auto-hébergées nécessitent des étapes supplémentaires comme l’achat d’un hébergement web, l’enregistrement d’un domaine et l’installation du logiciel de la plate-forme.
  • Pas de support dédié. La plupart des plateformes auto-hébergées ne disposent pas d’un support client. Toutefois, WordPress, qui est la plateforme de sites Web la plus populaire, bénéficie d’un important soutien communautaire. De nombreux fournisseurs d’hébergement offrent également un support client lié aux CMS.
  • Vous devez être au fait de la sécurité et de la maintenance. Vous serez responsable de la sécurité et de la maintenance de votre blog. Cela implique l’installation de modules complémentaires de sécurité, la mise en place de sauvegardes régulières et l’installation de mises à jour logicielles.

Si vous possédez un petit site Web avec une quantité limitée de contenu, comme un portfolio en ligne, l’utilisation d’une plateforme hébergée est le meilleur choix. En revanche, si votre blog a beaucoup de contenu et que vous prévoyez de le développer, une plateforme auto-hébergée est la meilleure solution à long terme.

Si vous optez pour la plateforme auto-hébergée, il est très important de choisir la bonne société d’hébergement web et le bon plan. Veillez à sélectionner un plan auprès d’une société d’hébergement réputée, adapté à votre budget et offrant une garantie de temps de fonctionnement élevé, une technologie de sécurité avancée et toutes les fonctionnalités dont vous avez besoin.

Hostinger est un excellent choix si vous recherchez un hébergement web sécurisé et fiable à un prix abordable. Nous offrons une protection multicouche contre les attaques DDoS et une garantie de disponibilité de 99,9 %. Nos plans d’hébergement commencent à 1,39 $/mois.

4. Comment créer un blog avec WordPress?

Comme nous l’avons vu, il existe de nombreuses plates-formes de blog parmi lesquelles choisir. Cependant, pour une expérience plus complète, nous vous recommandons de créer un blog avec le CMS auto-hébergé WordPress. Dans cette section, nous allons donc vous expliquer comment créer un blog .

WordPress est l’un des meilleurs CMS disponibles et une excellente plateforme si vous voulez savoir comment créer un blog . Même s’il peut alimenter presque tous les types de sites Web, il a été initialement conçu pour les blogs WordPress. Par conséquent, WordPress dispose de nombreux outils et fonctionnalités de gestion de blog.

Même si WordPress a une courbe d’apprentissage plus raide que la plupart des créateurs de sites Web, il existe de nombreuses ressources disponibles pour aider les utilisateurs à apprendre à devenir un blogueur plus rapidement. Une fois que vous aurez pris en main WordPress, sa gestion quotidienne deviendra beaucoup plus facile.

La première étape consiste à installer WordPress sur votre site de blog à l’aide de l’auto-installateur fourni par votre fournisseur d’hébergement via le panneau de configuration.

Voici comment le faire sur le hPanel de Hostinger :

  1. Naviguez vers SSL -> Gérer.

2. Sur le sidebar à gauche, vous trouverez la section site web -> Cliquez en dessous sur installateur automatique

3. Sous WordPress -> Cliquez sur Sélectionner

4. Une nouvelle fenêtre s’ouvre. Remplissez le formulaire avec les informations correctes :

  • Vérifiez si votre nom de domaine est correct.
  • Saisissez le nom d’utilisateur, le mot de passe et l’adresse électronique de l’administrateur. Ces informations de connexion seront utilisées pour accéder à votre tableau de bord WordPress ou à la zone d’administration.
  • Entrez le titre de votre site Web. Le nom du blog est généralement écrit ici. Il peut être modifié ultérieurement à partir des paramètres de l’identité du site dans le tableau de bord de WordPress.
  • Choisissez votre langue préférée.
  • Sélectionnez Toujours mettre à jour vers la dernière version disponible pour obtenir les dernières fonctionnalités et les derniers correctifs de sécurité.

5. Séléctionnez Installer

5. Publiez du contenu et développez votre blog WordPress

Une fois l’installation terminée, connectez-vous à votre espace d’administration WordPress. Ici, vous pouvez commencer à apporter des modifications à votre nouveau blog.

Cette section se concentre sur la conception et la personnalisation d’un blog WordPress auto-hébergé. Nous aborderons les thèmes WordPress et la façon de les personnaliser. Nous aborderons également les plugins et la configuration des pages que votre blog WordPress devrait inclure.

Choisissez un thème de blog WordPress

Un thème est un modèle de conception préétabli pour les sites WordPress qui peut être personnalisé davantage. Il existe des options gratuites et premium disponibles dans la bibliothèque de WordPress et dans des sources tierces comme ThemeForest. Plus de 8 400 thèmes sont disponibles dans le seul répertoire officiel de WordPress.

Avec les thèmes premium, attendez-vous à avoir accès à une assistance dédiée, à des mises à jour régulières et à des plugins premium fournis avec votre achat. Les thèmes gratuits peuvent être suffisants pour certains blogs à succès, mais ils n’offrent généralement que peu ou pas de support, ce qui fait que les thèmes premium valent l’investissement.

Lorsque vous recherchez le meilleur thème pour votre blog, tenez compte de ces facteurs essentiels :

  • Prix. Si vous lorgnez sur un thème premium, assurez-vous qu’il vaut son prix. Comparez-le à d’autres thèmes de prix similaire.
  • Un design approprié. Le design du thème doit correspondre au contenu de votre blog. En cas de doute, privilégiez toujours les designs simples qui mettent en valeur les articles de votre blog.
  • Fonctionnalités. Vérifiez si le thème que vous désirez comprend des fonctionnalités telles qu’un constructeur par glisser-déposer, des mises en page préétablies et un support client.
  • Réactivité. Utilisez un thème réactif qui s’adaptera à toutes les tailles d’écran. Plus de la moitié du trafic sur les sites Web provient d’appareils mobiles.
  • Avis des utilisateurs. Avant d’acheter un thème, lisez les commentaires des utilisateurs pour savoir s’ils ont eu une expérience positive avec ce thème.

Pour installer un thème depuis le répertoire WordPress, connectez-vous à votre tableau de bord et naviguez dans Apparence -> Thèmes -> Ajouter un nouveau thème. Passez la souris sur le thème que vous voulez et cliquez sur Installer. Une fois l’installation terminée, activez-le.

Pour installer un thème provenant d’une source tierce que vous avez téléchargé, sélectionnez Télécharger des thèmes, téléchargez le fichier .zip du thème, puis installez-le et activez-le.

Concevez votre blog

Après avoir activé le thème que vous avez choisi, il est temps d’ajuster davantage la conception du site Web.

La règle générale est de viser la simplicité. N’oubliez pas que le principal argument de vente d’un blog est son contenu. Par conséquent, assurez-vous que l’expérience de lecture et de navigation sera suffisante pour vos visiteurs.

Pensez à appliquer ces conseils pour obtenir le meilleur look pour votre blog:

  • Installez un plugin de construction de pages par glisser-déposer comme Elementor ou Beaver Builder pour une expérience de conception plus intuitive.
  • Choisissez des combinaisons de couleurs, des mises en page et des polices qui contribuent à une expérience agréable pour l’utilisateur.
  • Ajoutez une galerie d’images pour rendre le contenu de votre blog plus attrayant.
  • Incorporez un logo pour consolider la marque de votre blog. Vous n’avez pas besoin d’en créer un de toutes pièces ou d’engager un graphiste – il existe de nombreux créateurs de logos gratuits.
  • Utilisez des icônes à la place du texte lorsque cela est approprié. Elles rendent votre site plus attrayant sur le plan visuel. Les boutons de médias sociaux en sont un bon exemple.
  • Étudiez les ressources sur l’inspiration de la conception web si vous vous sentez bloqué.

Si vous souhaitez déléguer la tâche de conception de votre blog, vous pouvez faire appel à un concepteur web.

Installer des plugins et des outils pour étendre les fonctionnalités

Un plugin est un morceau de code qui étend les fonctionnalités d’un site Web WordPress. Les plugins fournissent des fonctionnalités supplémentaires et peuvent être installés, ajustés et supprimés rapidement. La gestion des plugins ne nécessite aucune connaissance en codage.

Les différents plugins ont des objectifs différents. Certains renforcent la sécurité du site, d’autres effectuent des sauvegardes, reçoivent des formulaires de contact, modèrent les commentaires ou ajoutent Google Analytics.

Nous vous recommandons de consulter les plugins essentiels suivants :

  • iThemes Security. Ce plugin étend les fonctions de sécurité d’un site WordPress.
  • UpdraftPlus. Utilisez ce plugin pour simplifier les sauvegardes et la restauration du site.
  • WPForms. Avec ce plugin, vous pourrez créer facilement des formulaires.
  • Protection anti-spam Akismet. Comme son nom l’indique, cette extension permet de lutter contre le spam.
  • MonsterInsights. Ce plugin relie un site avec un compte Google Analytics.

Tout comme pour les thèmes, il existe des options de plugins gratuits et premium. Les plugins premium offrent généralement des fonctionnalités et une assistance supplémentaires. Certains plugins sont freemium – ce qui signifie qu’il existe une version gratuite avec des fonctionnalités de base disponibles qui peuvent être améliorées en payant pour la version premium.

Avant de choisir un plugin, vérifiez d’abord les évaluations et les critiques des utilisateurs. Certains plugins manquent de mises à jour régulières, de fonctionnalités essentielles ou ont été mal codés. On peut supposer qu’un plugin ayant une note élevée et un grand nombre de téléchargements fonctionnera bien.

Nous vous recommandons d’installer uniquement les plugins les plus nécessaires, car en avoir trop peut ralentir votre site. Il sera également plus difficile de les maintenir tous à jour. Si vous utilisez un hébergement partagé, essayez de n’avoir que cinq plugins actifs à la fois.

Pour installer un plugin, connectez-vous au tableau de bord et allez dans Plugins -> Add New. Parcourez ou recherchez le plugin que vous souhaitez, puis installez-le et activez-le.

Le téléchargement d’un fichier de plugin tiers est similaire au téléchargement d’un thème – il suffit de sélectionner Télécharger le plugin.

Créez les pages nécessaires

Les pages d’un site Web contiennent le contenu statique d’un site. Contrairement aux articles, les pages ne nécessitent que peu ou pas de modifications ou de mises à jour. Les types de pages les plus courants des sites Web sont les suivants :

  • Page d’accueil. Il s’agit de la page d’introduction d’un site web. C’est ce que vos visiteurs verront lorsqu’ils entreront votre nom de domaine dans la barre d’adresse de leur navigateur. La page d’accueil doit contenir des extraits de vos meilleurs et derniers contenus.
  • Page à propos. Il s’agit de la section d’un site où les visiteurs peuvent en apprendre davantage sur un site Web ou une marque. Elle peut inclure une biographie, les objectifs du site et des photos représentatives.
  • Page de contact. Cette page contient des informations sur la manière d’entrer en contact avec l’administrateur du site Web. Une page de contact comprend généralement une adresse électronique, un numéro de téléphone, des liens vers des profils de médias sociaux, un formulaire de contact ou une adresse avec sa localisation sur Google Maps.

Différents types de blogs peuvent nécessiter des types de pages spécifiques. Par exemple, si votre blog comporte une boutique en ligne, vous devrez peut-être ajouter des pages de produits à votre site Web.

Pour créer une page, ouvrez le tableau de bord et allez dans Pages -> Add New. Vous serez dirigé vers l’éditeur de texte de WordPress. Utilisez-le pour rédiger et mettre en forme le texte de la page et ajouter des images, des vidéos ou des formulaires pertinents.

6. Campagne de pré-lancement et publication du contenu du blog

Avant de commencer à bloguer, il est essentiel de s’occuper de la campagne de pré-lancement. Un blog bien planifié a plus de chances de réussir. Vous devrez prendre des décisions concernant le type de contenu que vous souhaitez publier et son calendrier de publication.

Pour élaborer une stratégie de contenu efficace, suivez ces recommandations :

  • SpecPrécisez vos objectifs. Évitez de fixer des objectifs abstraits pour suivre vos progrès. Visez plutôt des étapes concrètes, comme « 1000 abonnés à la newsletter d’ici la fin de l’année ».
  • Identifiez votre public cible. Apprenez à connaître les caractéristiques communes de votre population – sa personnalité, ses besoins, ses craintes et ses espoirs.
  • Consultez les communautés en ligne où votre public cible se retrouve. Par exemple, si votre blog traite de livres, consultez r/books sur Reddit. Si vous parvenez à vous mettre à la place de vos lecteurs lorsque vous écrivez, votre contenu trouvera un écho chez eux.
  • Trouvez vos concurrents. Découvrez qui sont les principaux concurrents dans le créneau de votre blog. Lisez et analysez leurs articles les plus populaires, découvrez ce qui fonctionne pour eux et essayez de trouver des domaines où votre blog peut être plus performant ou offrir une perspective unique. Cela vous aidera à vous démarquer des autres blogs.
  • Dressez la liste des sujets sur lesquels vous allez écrire. Pour les choisir, tenez compte de toutes les informations que vous avez trouvées concernant votre public cible et vos concurrents.
  • Effectuez une recherche par mot-clé pour connaître le niveau d’intérêt et la concurrence pour chaque sujet choisi. Il doit y avoir une raison solide, fondée sur des données, pour laquelle chaque sujet a été sélectionné.
  • Planifiez vos publications. La clé de la fidélisation d’un lectorat est la cohérence. Il est préférable de respecter un calendrier régulier plutôt que de publier un grand nombre de messages et de disparaître pendant une longue période.

Le processus de pré-lancement étant terminé, il est temps de commencer à réfléchir à la façon d’écrire un article de blog. Voici quelques conseils pour que chaque nouvel article compte :

  • Soyez clair et concis. Utilisez un langage facile à comprendre et faites des phrases et des paragraphes courts. Évitez les grands blocs de texte qui pourraient intimider les lecteurs.
  • Utilisez des titres, des sous-titres et des listes. Ils aident les lecteurs à trouver plus rapidement les informations dont ils ont besoin.
  • Ajoutez des images et des graphiques. Le contenu visuel rend vos articles plus attrayants. Parfois, ils sont nécessaires, notamment si vous rédigez un guide pratique, par exemple.
  • Appliquez les meilleures pratiques de référencement. Utilisez des outils comme Yoast SEO pour intégrer l’optimisation des moteurs de recherche dans votre processus de rédaction et de publication. Cela peut améliorer considérablement la visibilité de votre blog sur les moteurs de recherche.

Pour créer votre premier article de blog, connectez-vous à votre tableau de bord WordPress et naviguez vers Posts -> Add New. Vous accéderez à l’éditeur de texte de WordPress, l’outil de rédaction et de mise en forme de votre contenu.

L’éditeur de texte de WordPress vous permet d’ajouter et de modifier des blocs ou des sections de différents types de contenu. Les blocs peuvent inclure du texte de différents formats, des médias, des éléments de conception, des widgets et des éléments intégrés. Pour sélectionner et ajouter un nouveau bloc, il suffit de cliquer sur le bouton + situé en haut à gauche de l’éditeur.

Si vous souhaitez inclure un modèle prédéfini dans votre nouvel article de blog, parcourez les éléments sous l’onglet Modèles.

Une fois que vous avez terminé de rédiger, de formater et d’ajouter du contenu à votre article, assurez-vous que les paramètres sont corrects avant de le publier. Pour accéder aux paramètres de l’article, cliquez sur l’icône d’engrenage située en haut à droite de l’éditeur.

Dans la barre latérale des paramètres, vous pouvez choisir d’autoriser les commentaires, d’ajouter des balises, de définir les catégories de l’article ou de télécharger des images vedettes.

Avant de publier le message, prévisualisez-le pour vous assurer qu’il ressemble exactement à ce que vous voulez. Revenez en arrière et modifiez le message si nécessaire. Une fois que vous êtes satisfait, passez à la publication du message.

7. Comment créer un blog le promouvoir et le développer

L’étape suivante consiste à inciter les gens à lire votre blog. Même si vous avez un contenu de grande qualité, cela n’aura aucune importance s’il n’atteint pas votre public cible. C’est pourquoi la promotion du blog est essentielle.

Optimisez votre blog grâce aux pratiques de référencement

L’optimisation des moteurs de recherche (SEO) désigne un ensemble de techniques utilisées pour améliorer le classement d’un site web dans les moteurs de recherche.

Il est essentiel qu’un site Web soit bien classé dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP). Selon BrightEdge, 53,3 % de l’ensemble du trafic d’un site Web provient de recherches organiques. Si vos articles et vos pages sont bien classés dans les moteurs de recherche, votre blog aura plus de chances de bénéficier d’un flux régulier de trafic organique sans avoir à acheter des publicités.

Voici quelques-uns des conseils les plus courants pour le référencement des blogs :

  • Recherche de mots-clés. Pour avoir de meilleures chances de figurer en bonne place dans les SERP, ciblez des mots clés spécifiques à longue portée et à faible concurrence. Utilisez des outils comme Google Trends, SEMRush ou Ahrefs pour recueillir des informations sur les mots-clés.
  • Inscrivez-vous à Google Search Console. Il s’agit d’un outil essentiel pour suivre les performances de votre site Web sur Google. Il vous permettra de savoir quels sont les mots clés qui vous apportent le plus de trafic et quels sont les sites Web qui renvoient au vôtre.
  • Installez un plugin de référencement. Si vous gérez un blog WordPress, Yoast SEO est l’un des plugins de référencement les plus populaires. Certains créateurs de sites Web, dont Zyro, intègrent des fonctions de référencement.
  • Appliquez les meilleures pratiques de référencement sur page. Parmi les tactiques essentielles de référencement sur page figurent l’optimisation des images, l’ajout de méta-descriptions et la modification des éléments de permalien.
  • Augmentez les performances de votre site Web. Des pages plus rapides ont un effet positif sur le référencement. Veillez à respecter les directives relatives aux performances des sites Web pour accélérer votre site.

Développez l’audience de votre blog sur les médias sociaux et les forums en ligne

La promotion de votre blog sur les médias sociaux et les forums en ligne est un excellent moyen de trouver votre public et d’entrer en contact avec lui. Votre objectif devrait être de trouver les communautés dans lesquelles les personnes intéressées par votre niche se rassemblent, puis de les conduire à votre blog pour générer du trafic.

97 % des blogueurs utilisent les réseaux sociaux pour partager leurs articles. Il s’agit d’une méthode populaire pour générer du trafic, mais ce chiffre signifie également que la concurrence est élevée. Il est donc essentiel de consacrer votre temps et votre énergie à une stratégie de médias sociaux bien pensée.

La première étape consiste à vous assurer que vous intégrez les médias sociaux dans votre blog. Les lecteurs qui trouvent votre contenu intéressant ou précieux auront probablement envie de suivre vos comptes de médias sociaux et de partager votre contenu avec d’autres.

Si vous gérez un blog WordPress, il existe des dizaines de plugins de réseaux sociaux disponibles. En les installant, vous aurez accès à des fonctionnalités telles que les icônes de réseaux sociaux, le partage, les boutons Facebook like, etc.

L’étape suivante consiste à choisir les plateformes de médias sociaux sur lesquelles promouvoir votre blog.

Chaque plateforme de médias sociaux a ses propres caractéristiques, et toutes ne conviendront pas à votre niche spécifique. Il est donc essentiel de faire des recherches sur les caractéristiques démographiques de chaque plateforme avant de commencer la promotion sur les médias sociaux.

Voici quelques informations sur les plates-formes de médias sociaux les plus populaires qui peuvent aider à développer des blogs à succès :

  • Facebook. Le plus grand réseau social avec 2,89 milliards d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde. Les hommes âgés de 25 à 34 ans représentent 18,9 % de leur base d’utilisateurs, ce qui en fait le plus grand groupe démographique de la plateforme. 98 % des utilisateurs de Facebook y accèdent via un téléphone portable. Assurez-vous donc que votre blog est également adapté aux téléphones portables.
  • Twitter. On compte 206 millions d’utilisateurs actifs mensuels sur Twitter, et les utilisateurs masculins dominent la plateforme à 70 %. Elle a acquis la réputation de fournir des mises à jour en temps réel sur divers sujets, plus de 59 % de ses utilisateurs admettant qu’ils s’informent sur Twitter.
  • Reddit. Cette plateforme sociale d’agrégation de nouvelles et de discussion compte plus de 430 millions d’utilisateurs actifs mensuels. Les adultes âgés de 25 à 29 ans constituent la tranche d’âge la plus populaire de Reddit, suivie de près par les jeunes adultes âgés de 18 à 24 ans. Reddit compte plus de 100 000 communautés actives pour presque toutes les niches, ce qui en fait une plateforme idéale pour trouver votre public cible.
  • Instagram. Ce géant des applis de partage de photos compte environ 1 milliard d’utilisateurs actifs mensuels. Les données démographiques sur le sexe des utilisateurs d’Instagram sont presque équilibrées, 51 % des utilisateurs s’identifiant comme des femmes et 49 % comme des hommes. Les adultes de 25 à 34 ans et les jeunes adultes de 18 à 24 ans dominent la plateforme avec respectivement 32,8 % et 29,6 %. Si vous avez un contenu de blog visuellement attrayant et que votre public cible est plus jeune, Instagram est un excellent choix.
  • Pinterest. La populaire plateforme sociale de partage d’images compte plus de 478 millions d’utilisateurs actifs mensuels. Le public féminin domine Pinterest, représentant 76,3 % de sa base d’utilisateurs. En outre, les États-Unis sont largement en tête des utilisateurs de Pinterest. Il s’agit d’une option intéressante pour les blogs dont le public est majoritairement composé de femmes américaines.
  • TikTok. Couronné comme le réseau social à la croissance la plus rapide, l’application de partage de vidéos TikTok a rassemblé environ 689 millions d’utilisateurs actifs mensuels. La génération Z domine la plateforme – 41 % de sa base d’utilisateurs sont des adolescents et des jeunes adultes âgés de 16 à 24 ans. Si le contenu de votre blog cible les jeunes adultes, essayez de promouvoir votre marque sur TikTok avec des résumés vidéo de vos articles.

Élaborer une stratégie de marketing par courriel pour votre blog

Le marketing par e-mail consiste à envoyer des e-mails à un groupe de personnes pour promouvoir votre blog. Même à l’ère des médias sociaux, le marketing par e-mail reste un moyen efficace de fidéliser les lecteurs d’un blog.

Il convient de noter qu’elle est également connue pour avoir le meilleur retour sur investissement (ROI) par rapport aux autres méthodes de marketing.

De nombreux fournisseurs d’hébergement proposent des adresses mails professionnelles à leurs clients. Si la plateforme de votre site Web n’est pas fournie avec la messagerie, envisagez d’acheter un hébergement de messagerie séparé. Cela vous permettra de créer un compte d’email professionnel comme vous@ledomainedevotreblog.fr.

Voici les trois étapes essentielles du marketing par courriel :

  1. Choisissez un outil de marketing par courriel. Un outil de marketing par courriel simplifiera la gestion de vos campagnes de marketing par courriel. Si vous avez un blog WordPress, vous pouvez choisir parmi de nombreux plugins de newsletter.
  2. Créez une liste d’adresses électroniques. Sur votre page d’accueil et sur vos différents articles, encouragez toujours les nouveaux lecteurs à s’inscrire à votre newsletter. Pour les convaincre, vous pouvez leur proposer des incitations telles que du contenu exclusif et des ebooks gratuits par e-mail.
  3. Envoyez des courriels de haute qualité. Veillez à offrir une réelle valeur ajoutée dans chaque message que vous envoyez. Rédigez des lignes d’objet attrayantes qui reflètent le contenu de l’e-mail. Ajoutez des boutons d’appel à l’action, tels que « Lire ici », qui renvoient à votre article de blog.

Essayez le blogging invité

Le blogage ou le postage invité consiste à publier du contenu pour d’autres sites Web. L’idée générale est de donner de la visibilité à votre blog en étant publié sur des sites Web ayant un grand nombre de visiteurs. C’est également l’occasion d’inclure des liens retour vers votre blog, ce qui peut avoir un effet positif sur le référencement.

Veillez à ne choisir que des sites Web en rapport avec votre créneau. Ainsi, vous serez sûr de rédiger des articles de blog invités qui attireront votre public cible idéal.

Lorsque vous proposez un article à l’un des sites Web que vous avez sélectionnés, assurez-vous que le sujet correspond au thème du site.

Si votre proposition est acceptée, commencez à rédiger le billet invité. En plus de fournir des liens retour vers votre blog, utilisez des liens internes qui dirigent les lecteurs vers d’autres articles du site Web. Évitez la promotion flagrante de votre blog.

Une fois le billet d’invité publié, restez en contact avec le webmaster avec lequel vous avez travaillé. Si le billet d’invité est bien accueilli, vos futures propositions auront plus de chances d’être acceptées par d’autres blogueurs.

8. Comment créer un blog et le monétiser

Une fois que votre blog aura décollé, vous aurez la possibilité de gagner de l’argent en bloguant. Il existe de nombreuses façons de monétiser votre blog. Voici quelques-unes des méthodes les plus courantes :

  • Marketing d’affiliation. En devenant des affiliés de marque, les blogueurs peuvent gagner de l’argent en utilisant des liens d’affiliation. Chaque fois qu’un visiteur du blog effectue un achat en utilisant le lien d’affiliation, l’affilié de la marque reçoit une commission d’environ 5 à 30 % du prix de vente du produit.
  • Annonces payantes. Les blogueurs peuvent inclure des espaces publicitaires sur leur site Web en s’inscrivant à un réseau publicitaire. Les réseaux publicitaires tels que Google AdSense permettent aux blogueurs de se connecter rapidement à des marques pertinentes pour leur public.
  • Postes sponsorisés. Contactez des marques pour être payé pour écrire sur leurs produits. Avant de faire cela, assurez-vous que votre blog a un nombre considérable de lecteurs et de visiteurs.
  • Produits numériques et physiques. Créez un site de commerce électronique pour votre blog et vendez des produits physiques et numériques liés à votre contenu. Par exemple, vendez des produits numériques comme des cours en ligne et des eBooks qui couvrent les articles de votre blog de manière plus approfondie. La vente de produits physiques vaut également la peine d’être envisagée.
  • Abonnements des utilisateurs. Créez un contenu exclusif que les visiteurs peuvent débloquer en s’abonnant à un site d’adhésion distinct ou à une section de votre blog. Maintenez la valeur de l’abonnement en proposant régulièrement un contenu unique et de qualité.

Pourquoi commencer un blog ?

Les raisons de créer un blog varient d’une personne à l’autre. Toutefois, si vous avez besoin d’un coup de pouce supplémentaire, voici quelques raisons pour lesquelles vous avez besoin d’un blog :

  • L’expression personnelle. Un blog est un moyen d’écrire et de partager ses pensées sur un sujet spécifique. Ce processus est passionnant et thérapeutique pour de nombreuses personnes.
  • Établir des liens avec d’autres personnes. Tenir un blog vous permet de toucher de nouvelles personnes, de créer une communauté de blogueurs et de vous faire des amis. Si vous êtes un professionnel, c’est également un excellent moyen d’établir un réseau avec d’autres experts de votre secteur.
  • Gagner de l’argent. Il est indéniable que le blogging est devenu une activité lucrative en ligne. Il s’agit d’une option flexible et pratiquement sans risque pour une activité complémentaire.
  • Acquisition de nouvelles compétences. En créant un blog, vous améliorerez vos compétences et en apprendrez de nouvelles, notamment en matière de rédaction, de marketing, de référencement et de développement web.

Combien cela coûte-t-il de lancer un blog ?

Il est possible de créer un blog aujourd’hui sans dépenser beaucoup d’argent. Voici une estimation du coût de la création d’un blog WordPress auto-hébergé en utilisant Hostinger comme fournisseur d’hébergement :

  • Hébergement. Le plan WordPress Starter de Hostinger est un excellent choix pour les petits blogs alimentés par WordPress. Le prix de départ est de 2,99 $/mois ou 35,88 $/an.
  • Certificat SSL. Un certificat SSL permet à vos lecteurs de savoir que la visite de votre blog est sûre. Hostinger propose un certificat SSL de base gratuit. Toutefois, vous souhaiterez peut-être passer ultérieurement à un certificat SSL plus avancé, qui coûte 7,49 $ par an.
  • Nom de domaine. Hostinger offre un domaine gratuit pendant un an. Le renouvellement d’un domaine .com coûte environ 10 $ par an.
  • WordPress. Le noyau de WordPress en auto-hébergement est open-source, ce qui signifie qu’il est libre d’être utilisé comme bon vous semble, y compris pour le télécharger et le modifier.
  • Un thème. Bien qu’il existe de nombreux thèmes gratuits de bonne facture, ils manquent généralement de fonctionnalités, d’options de personnalisation et d’assistance. Nous vous conseillons plutôt d’acheter un thème premium pour environ 60 $.
  • Plugins. De nombreux plugins sont également disponibles gratuitement. Toutefois, vous devrez peut-être passer à la version premium de certains plugins pour avoir accès à des fonctionnalités supplémentaires.

L’installation de deux plugins premium coûtera environ 150 $ par an. Si vous achetez plus de plugins premium, ajustez ce chiffre en conséquence.

  • Marketing et référencement. Les coûts dépendront des méthodes sur lesquelles vous vous concentrez et des outils que vous utilisez. Toutefois, si vous débutez, il est possible de commercialiser votre blog à l’aide d’outils gratuits tels que MailChimp et Google Trends pour éviter de dépenser de l’argent.
  • Maintenance. La plupart des opérations de maintenance de WordPress, telles que les mises à jour logicielles et les sauvegardes, peuvent être effectuées par vos soins à l’aide d’outils gratuits. Cependant, WordPress peut être sujet à des problèmes techniques, c’est donc une bonne idée de mettre de côté environ 100 $ par an pour la maintenance.

Avec ces chiffres, le coût total de la première année de blogging s’élève à 363,37 $. N’oubliez pas que vos dépenses peuvent être inférieures ou supérieures en fonction de vos besoins.

Nous vous suggérons de dresser une liste de ce dont vous avez besoin et de fixer un budget pour éviter les dépenses excessives. Si votre budget est limité, vous pouvez toujours commencer par des options plus abordables ou gratuites et les améliorer plus tard, lorsque votre blog sera rentable.

Conclusion

Lancer un blog présente de nombreux avantages pour votre développement personnel et professionnel. De plus, les blogs à succès sont un excellent moyen de gagner de l’argent supplémentaire. La bonne nouvelle, c’est qu’il est aujourd’hui plus facile et plus abordable que jamais de se lancer dans l’aventure du blog.

Dans ce guide, nous avons décomposé chaque étape de la procédure à suivre pour devenir blogueur : déterminer le sujet du blog, choisir et configurer la plate-forme de votre blog, publier du contenu, promouvoir et monétiser votre blog.

Nous espérons que cet article vous a aidé à comprendre le processus de création d’un blog et de réponde à la question comment créer un blog ? Si vous avez des questions, faites-nous en part dans la section des commentaires ci-dessous.

Le blogging est-il encore rentable ?

Oui. Tant que les gens chercheront des informations sur Internet, il sera possible de gérer un blog rentable. Si vous travaillez de manière stratégique dans la niche que vous avez choisie, vous pourrez gagner beaucoup d’argent en bloguant.

Combien puis-je gagner en bloguant ?

Cela varie considérablement d’un blogueur à l’autre. Selon une étude réalisée par ConvertKit, le revenu moyen d’un blogueur est de 54 108 dollars par an.
N’oubliez pas qu’il existe un écart important entre les revenus des professionnels et ceux des amateurs ou des nouveaux blogueurs. La même étude fait état d’un revenu annuel de 16 267 dollars pour les blogueurs non professionnels.

Le blogging doit-il être un emploi à temps plein ou une activité complémentaire ?

Bloguer à plein temps vous permet de consacrer tout votre temps et toute votre énergie au blogging. Cependant, c’est plus risqué, car vous n’aurez pas accès à un salaire régulier.
Le blogging en tant qu’activité secondaire est plus sûr, car vous disposerez d’un revenu régulier provenant de votre travail de jour. Cependant, vos activités de blogging devront être reléguées au second plan.
En règle générale, nous vous recommandons de tenir un blog à temps partiel lorsque vous débutez. Vous ne devriez envisager de faire de votre blog une activité à plein temps que lorsqu’il aura commencé à se développer considérablement.

Quels sont les types de blogs les plus rentables ?

De nombreuses niches de blogs peuvent être très rentables si vous élaborez une bonne stratégie et publiez régulièrement. Voici quelques exemples des types de blogs les plus rentables :
L’alimentation. En plus de publier du contenu lié à l’alimentation, comme des recettes et des critiques d’ustensiles de cuisine, les blogueurs culinaires ont la possibilité de vendre des livres de cuisine et de s’associer à des entreprises d’ustensiles de cuisine et de produits.
La beauté et la mode. Les blogueurs beauté et mode publient des articles tels que des critiques de produits, des listes et des conseils et astuces. Ils ont donc la possibilité de gagner de l’argent grâce à des sponsors et des liens d’affiliation.
Finances personnelles. L’argent étant un sujet qui touche tout le monde, les finances personnelles sont un sujet qui suscite la curiosité des gens. En plus de publier des articles sur la gestion de l’argent, il existe des possibilités de vendre des ebooks et des cours en ligne.
La décoration intérieure. De nombreux propriétaires cherchent des moyens d’améliorer le confort et la beauté de leur maison. Les blogueurs spécialisés dans la décoration intérieure publient des tutoriels, des revues de produits et des listes qui peuvent inclure des liens d’affiliation.

Où puis-je créer un blog gratuitement ?

WordPress est l’une des meilleures options pour créer votre propre blog gratuit ou avec un minimum de frais. Vous pouvez également essayer des plateformes comme Medium pour créer un blog gratuit en ligne, mais elles n’offrent pas beaucoup de possibilités de personnalisation ni de nombreuses fonctions de monétisation comme WordPress.

Author
L'auteur

Fatima Zahra

Fatima Zahra est une passionnée du marketing digital et de l'IT, elle fait partie de l'équipe du contenu de notre site web pour apporter à nos chers internautes une meilleure expérience client. Ses passes- temps impliquent le blogging et l'apprentissage des langues pour se connecter véritablement au cœur avec les autres.