Comment créer une entreprise en ligne rentable en 2022 ?

How to Start an Online Business That Brings Profit in 2022

Créer son entreprise en ligne est devenue facile grâce aux nombreux outils et plateformes de création de sites web disponibles. En plus d’être lucratif, rentable et facile à gérer, le secteur de l’e-commerce est également moins risqué qu’une entreprise traditionnelle.

Si vous souhaitez créer une petite entreprise en ligne, cet article est peut-être fait pour vous. Nous allons détailler les étapes de la création d’une entreprise en ligne et vous donner des conseils pour minimiser les coûts de fonctionnement d’une entreprise.

Pourquoi créer son entreprise en ligne

Créer son entreprise en ligne peut vous offrir de nombreux moyens de gagner de l’argent en ligne pour maximiser vos bénéfices.

Par exemple, les propriétaires de petites entreprises pourront vendre des produits en ligne ou créer du contenu. Générer des revenus par le biais de publicités en ligne, de liens d’affiliation et de cours en ligne sont également des options dont ne disposent pas les entreprises hors ligne.

Contrairement à une entreprise traditionnelle, une boutique en ligne vous permet de travailler de n’importe où et à votre propre rythme, avec la liberté d’avoir un horaire de travail qui correspond à votre style de vie.

En outre, votre entreprise est ouverte 24h/24 et 7j/7 aux clients potentiels. Les entreprises en ligne peuvent également se développer à l’échelle mondiale sans avoir à supporter les coûts supplémentaires liés au maintien d’une vitrine physique. Quel que soit le fuseau horaire du public cible, celui-ci peut effectuer des achats à tout moment.

Enfin, le processus d’e-commerce est plus rapide et plus personnalisé. Les entrepreneurs peuvent facilement collecter et suivre des données pertinentes basées sur le comportement des utilisateurs. Ainsi, ils pourront proposer plus d’idées de commerce en ligne et élaborer des campagnes de marketing en ligne plus efficaces et adaptées au marché cible.

La création d’une boutique en ligne est une activité lucrative. Les propriétaires de petites entreprises en ligne gagnent en moyenne 65 784 $ par an aux États-Unis. En outre, les entreprises en ligne sont appelées à se développer. Le chiffre d’affaires mondial du e-commerce de détail devrait atteindre 5,4 billions $ en 2022, soit une augmentation significative par rapport aux 4,28 billions $ de 2020.

Toutefois, comme pour les entreprises hors ligne, créer son entreprise en ligne présente à la fois des avantages et des inconvénients. L’un des principaux inconvénients est de devoir faire appel à un hébergeur pour assurer le fonctionnement de votre site Web.

Si le serveur tombe en panne, le site Web sera hors ligne, ce qui peut être désastreux pour une entreprise Internet. C’est pourquoi il est important de trouver un bon hébergeur qui offre une garantie de disponibilité de 99,9 %.

Comment créer une entreprise en ligne florissante en 5 étapes

Maintenant que vous connaissez les avantages de la création d’une entreprise en ligne, nous allons vous expliquer, étape par étape, comment créer son entreprise en ligne .

1. Trouvez et étudiez votre niche

Tout d’abord, créer son entreprise en ligne nécessite la réalisation d’une étude de marché sur les secteurs de niche potentiels à rejoindre et sur les entreprises en ligne prospères qui s’y trouvent déjà.

Découvrez un domaine d’activité rentable

Il est essentiel d’exploiter la bonne niche pour atteindre le public cible intéressé par vos produits. Ainsi, votre stratégie commerciale en ligne est mieux ciblée et plus efficace.

Trouvez un marché cible lucratif en utilisant des outils comme Google Trends. Examinez les tendances dans le créneau commercial qui vous intéresse, et réduisez les options pour choisir un objectif spécifique.

Considérons la santé comme un exemple de mot-clé. Il peut être réduit à des sous-niches telles que la commercialisation d’aliments sains, le développement d’une application de santé ou la création de contenu lié à la santé.

Pendant la recherche, assurez-vous que le graphique présente une tendance à la hausse. Cela montre que les gens sont intéressés par le sujet.

Après avoir identifié la niche principale aux perspectives prometteuses pour créer son entreprise en ligne , affinez-la en recherchant des mots-clés à longue portée à l’aide d’outils tels que Wordtracker et Ahrefs.

Prêtez attention au volume de recherche pour déterminer la rentabilité de la niche et le nombre de concurrents.

Recherchez la concurrence potentielle

Pour créer son entreprise en ligne , l’analyse de la concurrence est une étape primordiale pour créer son entreprise en ligne pour vous aider à déterminer différents éléments de votre activité en ligne, tels que la stratégie commerciale, la tarification des produits et les lacunes du marché. Recherchez des concurrents dans le créneau choisi et analysez leurs forces, leurs faiblesses, leurs stratégies et leur position dans le secteur.

Lorsque vous analysez des concurrents, comparez les aspects suivants de chaque entreprise :

  • Niche de marché
  • Produits et services
  • Sites couverts
  • Public cible
  • Prix du produit
  • Qualités uniques
  • Site web de l’entreprise
  • Tactiques de marketing
  • Commentaires des clients

Utilisez les données acquises pour effectuer une analyse SWOT de votre propre entreprise. Identifiez ses forces et ses faiblesses par rapport à d’autres concurrents. Déterminez si les tendances et les stratégies que vous trouvez chez les autres entreprises peuvent être bénéfiques ou néfastes pour votre entreprise.

Voici quelques outils utiles pour effectuer des recherches sur la concurrence :

  • SEMrush. Analysez le trafic sur le site des concurrents, leurs stratégies marketing, leurs campagnes publicitaires, leurs mentions en ligne, leurs mots-clés et leurs liens retour.
  • iSpionage. Découvrez les mots-clés, le copywriting et les pages de destination des marques concurrentes.
  • Sprout Social. Suivez les performances des autres entreprises sur les médias sociaux à l’aide de variables telles que les hashtags, les parts de voix, l’engagement total et le pourcentage de sentiments positifs.
  • MailCharts. Obtenez un aperçu des stratégies de marketing par courriel de vos concurrents, en suivant des mesures telles que les courriels envoyés par semaine, le taux de promotion, les lignes d’objet des courriels et le comportement d’envoi.
  • Buzzsumo. Découvrez les contenus les plus mutualisés de vos concurrents et suivez leurs performances à l’aide de variables telles que la moyenne des partages, la longueur et le format.

2. Décidez de votre modèle commercial

Lorsque vous avez quelques idées pour créer son entreprise en ligne , il est temps de choisir un modèle d’entreprise.

Cela permettra de répondre à trois questions essentielles : quel est le marché cible, quelle valeur l’entreprise peut-elle offrir, et quel sera le coût de fonctionnement de l’entreprise.

Il existe quatre modèles commerciaux principaux selon les parties impliquées dans les transactions :

  1. Entreprise à consommateur (B2C) – les entreprises vendent leurs produits et services aux consommateurs pour un usage personnel. Les épiceries ou les magasins de vêtements en sont des exemples.
  2. Entreprise à entreprise (B2B) – désigne les entreprises qui vendent à d’autres entreprises, les produits et services proposés étant généralement destinés à un usage professionnel. Par exemple, une entreprise de pneus qui vend des pneus à des constructeurs automobiles.
  3. Consommateur à entreprise (C2B) – cela signifie que les particuliers offrent leurs services et leur expertise aux entreprises. Pensez au travail en free-lance et au marketing d’affiliation, par exemple.
  4. Consommateur à consommateur (C2C) – quand des personnes achètent et vendent des produits et services les unes aux autres via une plateforme en ligne. Par exemple, une personne vend un ordinateur portable d’occasion à une autre personne.

Afin de vous aider à mieux comprendre comment l’adoption de ces modèles d’entreprise peut vous aider dans votre propre activité en ligne, nous allons vous proposer quelques options d’entreprises en ligne que vous pouvez gérer :

1. Créez une boutique e-commerce

La création d’une boutique en ligne est l’une des meilleures idées commerciales pour gagner de l’argent en ligne. Vous pouvez vendre des produits ou des services tendance de n’importe où et à tout moment. Cette option peut relever du modèle commercial B2C, B2B ou C2C.

La création d’une boutique e-commerce repose sur le même principe que les autres entreprises en ligne : la réalisation d’une étude de marché appropriée. Apprenez à connaître les besoins de votre marché cible et les pratiques commerciales de vos concurrents.

Ensuite, rétrécissez la liste des niches possibles en fonction des perspectives et des ressources. En général, une niche avec une marge bénéficiaire de 20% est considérée comme lucrative, mais cela peut être influencé par de nombreux facteurs en fonction du secteur.

Pour vous aider à décider si cette option est la bonne pour vous, voici quelques-uns de ses avantages et inconvénients :

Avantages

  • Faibles coûts de démarrage
  • Portée mondiale du marché
  • La boutique est ouverte 24h/24h
  • Nombreux outils disponibles en ligne pour faciliter le fonctionnement du boutique

Inconvénients 

  • Industrie compétitive
  • Dépendant de la technologie
  • Les clients ne peuvent pas emporter les produits directement chez eux
  • Une forte sécurité du site est nécessaire pour éviter le phishing et les cyberattaques

2. Gérez un site Web de marketing d’affiliation

Le marketing d’affiliation ou d’influence permet de gagner de l’argent en assurant la promotion des produits et services de différentes entreprises, généralement par le biais de vidéos et d’articles de blog. En pratique, les clients utiliseront le lien d’affiliation inclus dans votre article, et vous recevrez une commission pour les ventes, les prospects ou les clics. Ce type de commerce en ligne relève du modèle C2B ou C2C.

De nombreuses entreprises en ligne ont recours au marketing d’affiliation car il est très efficace pour développer leurs activités. L’adhésion à un programme d’affiliation est gratuite et vous pouvez adhérer à plusieurs programmes à la fois. Par exemple, CJ Affiliate, Amazon Associates et eBay Partner Network.

Cette méthode fonctionne surtout pour les influenceurs ou les blogueurs qui ont construit une relation étroite avec leur public. Si vous envisagez de devenir un spécialiste du marketing d’affiliation, jetez un coup d’œil à certains des avantages et des inconvénients de cette activité :

Avantages

  • Excellente source de revenus passifs
  • Faible coût d’installation
  • Aucune limite quant au nombre de programmes d’affiliation que vous pouvez rejoindre

Inconvénients 

  • Ne fonctionne bien que pour ceux qui ont un grand nombre de followers
  • Peu ou pas de contrôle sur les règles ou les commissions
  • Une concurrence féroce
  • Pas de garantie de revenus réguliers

3. Devenez un créateur de contenu

La création de contenu consiste à produire du contenu pour un public cible existant ou potentiel. Devenir un créateur de contenu relève du modèle C2C ou C2B.

Avant de générer des idées de contenu, choisissez une niche qui vous passionne et recherchez les sujets qui l’entourent. Utilisez le planificateur de mots-clés de Google pour explorer davantage vos options.

Il y a de nombreuses façons de gagner de l’argent en créant du contenu. Par exemple, vous pouvez monétiser vos vidéos ou vos articles de blog par le biais de publicités, de parrainages et de marketing d’affiliation. La vente de vos propres e-books, pistes audio ou œuvres d’art est également une excellente option.

Voici quelques avantages et inconvénients de devenir un créateur de contenu :

Avantages

  • Idéal pour le réseautage et l’établissement de relations
  • Excellente source de revenus passifs
  • Bon pour améliorer le classement sur les pages de résultats des moteurs de recherche

Inconvénients

  • Il faut du temps pour se développer une audience
  • Pas de garantie de revenus réguliers
  • Beaucoup de concurrents
  • Nécessite des recherches approfondies

4. Tutorat en ligne

Le tutorat en ligne est de plus en plus populaire. En tant que tuteur, vous interagirez avec des étudiants du monde entier depuis le confort de votre domicile. Le travail de tuteur en ligne fait partie du modèle commercial C2C ou C2B.

Les tuteurs doivent avoir une bonne connaissance d’un sujet ou d’une compétence, de manière formelle ou informelle. Ceux qui n’ont pas suivi d’enseignement formel peuvent suivre des cours en ligne sur des plateformes telles que EdX ou Teach. Vous pouvez également perfectionner vos compétences actuelles en participant à des séminaires et à des ateliers.

En tant que tuteur, vous pouvez vendre des tutoriels vidéo ou proposer des cours en direct. Créez un site d’apprentissage en ligne pour lancer votre propre activité en ligne, rejoignez des sites tiers de tutorat en ligne comme Chegg et TakeLessons, ou vendez un cours en ligne via Udemy ou Skillshare.

Voici quelques avantages et inconvénients à prendre en compte avant de devenir un tuteur en ligne :

Avantages

  • Enseignez à des étudiants du monde entier
  • Fixez votre propre taux de rémunération
  • En général, pas d’heures d’enseignement minimum ou maximum

Inconvénients

  • Limité par le médium virtuel
  • Les fuseaux horaires peuvent poser un problème
  • Pas d’avantages pour les enseignants ou les employés
  • Une excellente connexion internet est nécessaire

3. Découvrez les licences d’exploitation et les lois

Il est essentiel de connaître les aspects juridiques de la création d’une entreprise. Les lois, licences et permis relatifs aux entreprises en ligne diffèrent selon le pays et la ville où vous vous trouvez. Assurez-vous de faire les recherches nécessaires pour connaître les exigences.

Dans cette section, nous allons nous concentrer davantage sur les réglementations applicables aux entreprises basées aux États-Unis.

Choisir une structure d’entreprise

Cette structure détermine votre responsabilité personnelle, vos impôts, vos possibilités de collecte de fonds et les formalités administratives à remplir.

Choisissez une structure commerciale avant d’enregistrer votre entreprise. Les exemples de structures commerciales comprennent l’entreprise individuelle, le partenariat, la société, la coopérative et la société à responsabilité limitée.

Choisir et enregistrer un nom commercial

Élaborez un nom d’entreprise qui reflète l’identité de votre marque et les types de produits et services que vous proposez. Veillez à ce qu’il soit accrocheur et unique pour éviter que les gens ne confondent votre marque avec d’autres. Avant de choisir le nom, assurez-vous qu’un nom de domaine pour la marque est disponible et achetez-le pour garantir un processus de création de site web sans heurts.

Après avoir choisi un nom, n’oubliez pas de le protéger en l’enregistrant. Il existe quatre façons différentes d’enregistrer un nom commercial :

  • Marque de commerce. L’enregistrement d’un nom commercial en tant que marque commerciale le protège au niveau fédéral.
  • Nom d’entité. Cet enregistrement protège l’entreprise au niveau de l’État.
  • Doing Business As (DBA). Votre DBA ou nom commercial ne vous offre pas de protection juridique, mais son enregistrement est obligatoire dans la plupart des États.
  • Nom de domaine. Ce type d’enregistrement protège l’adresse du site web d’une entreprise.

Obtenir des numéros d’identification fiscale fédéraux et d’État

Découvrez s’il est nécessaire de demander un numéro d’identification fiscale fédéral et d’État. Les exigences peuvent varier en fonction de facteurs tels que les produits vendus et le lieu d’exploitation.

Ces numéros sont également connus sous le nom de numéro d’identification de l’employeur (EIN). Il est gratuit et permet à votre entreprise de payer les impôts fédéraux et d’État. En outre, un EIN est également nécessaire pour embaucher des employés, ouvrir un compte bancaire et demander des licences et des permis.

Les obligations fiscales diffèrent d’un État à l’autre. Veillez donc à vérifier la réglementation locale.

Obtenir des licences et des permis d’exploitation

Une petite entreprise a généralement besoin de licences et de permis délivrés par des organismes fédéraux et étatiques. Les obligations et les frais varient en fonction de l’emplacement de l’entreprise, de ses activités et des réglementations gouvernementales.

Procurez-vous une licence ou un permis d’exploitation fédéral pour les activités commerciales régies par une agence fédérale, et faites de même pour celles régies par une agence d’État.

Des exemples d’entreprises réglementées au niveau fédéral sont celles qui pratiquent la pêche commerciale ou qui importent des produits d’origine animale au-delà des frontières de l’État. D’autre part, les États ont généralement tendance à réglementer les entreprises telles que la construction, le nettoyage à sec, la vente au détail, les ventes aux enchères et la plomberie.

Il est également important de savoir quand renouveler les licences et permis, car certains d’entre eux expirent après une certaine période.

Ouvrir un compte bancaire commercial

La création d’un compte bancaire commercial vous permet de dépenser ou de recevoir de l’argent en tant qu’entreprise au lieu d’utiliser un compte personnel. Cela offre les avantages suivants :

  • Crédibilité. L’utilisation d’un compte bancaire professionnel donne à votre activité en ligne un caractère plus officiel, plus fiable et plus professionnel.
  • Protection juridique. En séparant les fonds professionnels et personnels, vous bénéficiez d’un certain degré de protection en matière de responsabilité personnelle en cas de dommages ou d’accidents résultant de vos activités professionnelles.
  • Prêt renouvelable. Ce prêt agit comme la carte de crédit de votre entreprise, lui permettant d’emprunter des fonds jusqu’à une limite prédéterminée – idéal pour faire face aux urgences ou aux dépenses imprévues.

4. Créez votre site Web

L’étape suivante consiste à déterminer comment créer un site d’e-commerce. Les étapes de cette opération varient en fonction de la plate-forme de création de sites Web choisie.

Enregistrer un nom de domaine

Un nom de domaine constitue ce que les utilisateurs tapent dans un navigateur web pour atteindre le site. Il doit être simple et mémorable, mais suffisamment unique pour attirer l’attention. Évitez les traits d’union et les chiffres – optez plutôt pour un nom personnel ou une courte phrase descriptive.

Assurez-vous que le nom n’est pas une marque déposée pour éviter les problèmes juridiques et la confusion.

Utilisez un vérificateur de noms de domaine ou un générateur de noms d’entreprise pour trouver des idées. Recherchez sa disponibilité sur les sites de médias sociaux.

Une fois que vous avez choisi un domaine, rendez-vous dans un registraire de domaines ou achetez-en un chez un hébergeur comme Hostinger. Choisissez l’extension .com si possible. La plupart des gens supposent automatiquement que votre site Web se termine par .com, car c’est l’option la plus populaire.

Décidez d’une plateforme de création de sites Web

Lorsque vous créez un site e-commerce, vous avez le choix entre deux plates-formes principales : hébergée ou auto-hébergée.

Le choix d’une approche hébergée signifie généralement la création de votre site Web à l’aide d’un constructeur de sites Web qui fournit également l’hébergement du site. Parmi les exemples de telles solutions, citons Zyro, Wix et Shopify.

Nous recommandons d’utiliser Zyro car il offre un large éventail d’outils utiles alimentés par l’IA qui aident les utilisateurs à accomplir diverses opérations de création de sites Web. Parmi les exemples, citons le générateur de noms commerciaux, le créateur de logos et le générateur de contenu.

D’autre part, la méthode de l’auto-hébergement exige généralement que vous trouviez votre propre hébergeur et que vous construisiez votre site Web à l’aide d’un système de gestion de contenu (SGC). Les exemples incluent WordPress, Magento et PrestaShop.

Pour vous donner une idée plus précise de l’option qui conviendra le mieux à vos besoins, comparons leurs avantages et inconvénients. Voici les avantages et les inconvénients de la création d’un site Web avec un créateur de site Web hébergé :

Avantages

  • Une équipe d’assistance dédiée
  • Plus facile à mettre en place
  • Très évolutif

Inconvénients

  • Pas de contrôle total sur votre propre site web
  • Choix de thème limité
  • Options de personnalisation restreintes

Voici les avantages et les inconvénients de la création d’un site Web à l’aide d’un SGC auto-hébergé :

Avantages

  • Contrôle total de l’infrastructure du site Web
  • Une grande variété de choix de thèmes
  • Options de personnalisation étendues

Inconvénients

  • Vous devez assurer vous-même la maintenance de votre site Web
  • Courbe d’apprentissage plus raide
  • Pas d’équipe d’assistance dédiée

Ceux qui souhaitent créer des sites Web rapidement et sans effort devraient opter pour un créateur de sites Web. Cependant, pour les propriétaires d’entreprises qui souhaitent mettre la main à la pâte et avoir un contrôle total sur leur site, nous recommandons d’opter pour un SGC auto-hébergé.

Si vous choisissez cette dernière option, vous devrez acheter un plan d’hébergement. C’est le pilier de votre site qui déterminera les performances et le temps de disponibilité, alors assurez-vous d’utiliser un hébergeur digne de confiance.

Hostinger propose d’excellents forfaits d’hébergement – chaque forfait est accompagné d’un certificat SSL gratuit, d’une gestion WordPress et d’une garantie de disponibilité de 99,9 %. Nous proposons également une assistance par chat en direct 24h/24 et 7j/7, prête à vous aider à réussir de toutes les manières possibles.

Si vous ne savez pas par où commencer, essayez l’hébergement mutualisé. C’est le type d’hébergement le plus populaire pour les propriétaires de petites entreprises qui commencent à vendre en ligne.

Conception du site web

Lorsqu’il s’agit de concevoir un site web, veillez à utiliser un thème visuellement attrayant, sans encombrement, réactif et facile à naviguer. Incluez le nom de votre marque, votre logo et les couleurs de votre signature sur l’ensemble du site, mais surtout sur la page d’accueil.

Il est aussi important d’ajouter des pages essentielles à un nouveau site Web d’entreprise, comme la page « À propos de nous », une page de contact et des pages juridiques, notamment des éléments tels que la politique de confidentialité, la clause de non-responsabilité et les conditions générales.

Après avoir défini le design et les pages essentielles, mettez en place la partie e-commerce du site. Cette étape peut varier légèrement en fonction du type d’activité que vous menez. Pour ceux qui souhaitent créer une boutique en ligne, par exemple, voici quelques éléments clés à mettre en place :

  • Produits. Fournissez des descriptions détaillées des produits et des informations telles que les prix des produits et les variantes disponibles, y compris leur matériau, leur taille et leur couleur. Incluez des images de haute qualité des produits.
  • Passerelles de paiement. Choisissez parmi les trois types de passerelles de paiement : paiement sur place, redirection vers le site du prestataire de services de paiement, ou paiement hors site avec paiement sur place. Tenez compte de la facilité d’intégration de la passerelle de paiement, des frais de traitement et de la conformité PCI.
  • Options d’expédition. Déterminez les frais d’expédition, les transporteurs et les zones où vous livrez. Choisissez d’offrir aux clients une expédition gratuite, forfaitaire ou basée sur un devis en temps réel.

Après avoir mis en place les fonctionnalités nécessaires, n’oubliez pas de tester le site web pour vous assurer que tout fonctionne correctement.

5. Commercialisez votre entreprise

Après le lancement de l’entreprise, le voyage ne s’arrête pas là. Un propriétaire d’entreprise doit promouvoir sa nouvelle entreprise et trouver des moyens d’attirer du trafic sur son site web. Plus le site recevra de trafic, plus les revenus seront élevés.

En gardant cela à l’esprit, consultez certaines de ces stratégies de marketing e-commerce pour votre nouvelle entreprise.

Créer un contenu adapté au référencement

L’optimisation des moteurs de recherche (SEO) est un aspect essentiel du marketing en ligne, notamment en termes de création de contenu. Cela signifie qu’il faut modifier certains aspects du contenu pour que les moteurs de recherche puissent mieux le comprendre. Plus le classement de votre site ou de votre page dans les pages de résultats des moteurs de recherche est élevé, plus le nombre de personnes qui le consulteront sera important, ce qui se traduira par une augmentation du trafic sur votre site.

Il existe de nombreuses façons d’améliorer les performances de référencement d’un site grâce à son contenu. Par exemple, effectuez une recherche de mots-clés à l’aide d’outils tels que Ahrefs Keywords Explorer et intégrez les mots-clés dans les en-têtes et les paragraphes.

Les moteurs de recherche prennent en compte de nombreux facteurs pour classer les sites et les pages. Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous recommandons de consulter notre guide sur les éléments essentiels du référencement de WordPress.

Voici quelques avantages et inconvénients de cette stratégie de marketing :

Avantages

  • Génère un trafic ciblé
  • Aide à établir l’autorité dans le secteur
  • Augmente la notoriété de la marque

Inconvénients

  • Nécessite beaucoup d’essais et d’erreurs
  • Les règles de référencement changent constamment

Développez votre présence sur les médias sociaux

Le marketing sur les médias sociaux est un excellent moyen de promouvoir une entreprise en ligne, car de nombreuses conversions se produisent sur différentes plateformes de médias sociaux. Les entreprises gèrent souvent plusieurs comptes de médias sociaux sur des plateformes comme Instagram, Twitter, Facebook et Youtube pour accroître la notoriété de leur marque.

Le secret d’une présence solide sur les médias sociaux est de susciter l’engagement. Communiquez avec votre public en apportant une valeur réelle, en répondant aux questions et en proposant des solutions. Cela vous aidera à gagner la confiance de vos clients existants et potentiels.

Il est également essentiel de prêter attention à vos données démographiques cibles et aux plateformes qu’elles utilisent. Par exemple, les personnes âgées de moins de 35 ans constituent la majorité de la base d’utilisateurs d’Instagram. Cette plateforme est donc excellente pour commercialiser des produits auprès d’un public plus jeune.

Voici quelques avantages et inconvénients de l’utilisation des médias sociaux pour développer une marque et une entreprise :

Avantages

  • Facilite une communication facile et directe avec le public cible
  • Grande portée du public
  • Possibilité d’utiliser des concours ou des cadeaux pour bénéficier du contenu généré par les utilisateurs.

Inconvénients

  • La connaissance des plates-formes de médias sociaux utilisées est indispensable.
  • Moins de contrôle sur le récit de la marque
  • Un mauvais geste peut entraîner un retour de bâton rapide.

Utiliser le marketing par e-mail

Le marketing par e-mail consiste à envoyer des e-mails aux personnes qui se sont inscrites à votre newsletter. Ces messages peuvent contenir des informations telles que des mises à jour du boutique, des promotions ou des ventes spéciales. Ils maintiennent votre entreprise au premier plan dans l’esprit des clients, les incitant à revenir et à faire d’autres achats.

De nombreuses plateformes de création de sites Web sont dotées d’outils d’automatisation du marketing par e-mail. Par exemple, Mailchimp est un logiciel de marketing par courriel qui aide les propriétaires d’entreprises à envoyer des e-mails avec des lignes d’objet accrocheuses et des modèles attrayants. Il dispose même d’une fonction de rapport qui aide les utilisateurs à suivre l’efficacité des campagnes par e-mail.

Les avantages et les inconvénients de cette tactique de marketing sont les suivants :

Avantages

  • Permet la personnalisation et la segmentation du marketing
  • Communication directe avec les clients
  • Permet de recueillir les commentaires des clients en envoyant des enquêtes

Inconvénients

  • Les e-mails fréquents peuvent ennuyer les clients
  • Les logiciels de messagerie peuvent classer certains messages comme spam

Étape bonus : Mesurez vos succès

Il existe deux concepts utiles pour mesurer le succès d’une entreprise : les facteurs de succès critiques (FSC) et les indicateurs clés de performance (ICP).

Les FSC sont les éléments importants qu’une entreprise doit atteindre ou maintenir pour réussir. Les ICP sont des objectifs numériques quantifiables qui déterminent objectivement le succès des efforts de l’entreprise.

La croissance des bénéfices est un exemple de FCS, tandis qu’un exemple d’ICP correspondant à ce facteur est l’objectif d’atteindre 1 % de croissance des ventes chaque mois. Naturellement, les FSC et les IRC de chaque entreprise peuvent différer en fonction de sa taille, de ses activités et de son secteur d’activité.

Si vous ne savez pas par où commencer, voici quelques indicateurs clés de performance généraux à suivre :

  • Trafic. Contrôlez le nombre de visiteurs du site et leur provenance.
  • Taux de rebond. Il s’agit du pourcentage d’utilisateurs qui quittent votre site immédiatement après avoir visité une seule page.
  • Temps d’attente. Découvrez le temps que les visiteurs passent sur vos pages.
  • Taux de conversion. Il s’agit des visiteurs du site qui atteignent l’objectif souhaité, par exemple en cliquant sur des liens ou des boutons pour acheter un produit ou s’inscrire à une newsletter.

Pour assurer le suivi des paramètres ci-dessus, vous pouvez utiliser Google Analytics. Consultez notre webinaire Google Analytics Essentials pour en savoir plus sur les trucs et astuces liés à l’utilisation de cet outil d’analyse Web.

Conseils pour lancer votre activité en ligne avec un investissement minime

Posséder un site Web n’est plus aussi coûteux qu’avant. L’hébergement Web et un nom de domaine gratuit avec notre plan d’hébergement mutualisé premium ne coûtent que 2,99 €/mois.

Si vous envisagez de créer un site d’e-commerce avec un budget limité, pensez à lancer une activité de dropshipping. Avec le dropshipping, vous n’avez pas à vous soucier de l’achat et du stockage des produits. Les fournisseurs expédieront les commandes directement depuis leurs entrepôts, et vous gagnerez une prime sur chaque achat.

Pour les efforts promotionnels, les tactiques de guérilla marketing ne coûtent rien et constituent un excellent moyen de faire de la publicité pour une petite entreprise. Le marketing des médias sociaux peut aussi être une option abordable. Google Ads propose une option de paiement au clic, ce qui signifie que vous ne payez que si quelqu’un clique effectivement sur votre annonce.

En général, le lancement d’une activité en ligne peut s’avérer économique si vous sortez des sentiers battus.

Conclusion

Créer son entreprise en ligne est lucratif, flexible et permet de toucher une clientèle mondiale et de vendre en ligne 24h/24. La gestion d’une petite entreprise en ligne est également plus abordable que la création d’une boutique hors ligne, car il n’est pas nécessaire de louer un espace de vente.

Pour vous aider à démarrer, nous avons listons cinq étapes pour créer son entreprise en ligne :

  1. Trouvez et étudiez votre niche. Effectuez des recherches appropriées pour découvrir des secteurs d’activité rentables, choisir un public cible et apprendre des concurrents.
  2. Décidez de votre modèle d’entreprise. Déterminez le type de modèle à adopter : B2C, B2B, C2B ou C2C.
  3. Informez-vous sur les licences d’exploitation et les lois. Ces éléments diffèrent selon le lieu où l’entreprise opère. Par exemple, la création d’une entreprise aux États-Unis implique l’enregistrement d’un nom commercial et l’ouverture d’un compte bancaire commercial.
  4. Créez votre site Web. Utilisez une plateforme de création de sites Web pour commencer à créer votre boutique en ligne. Configurez les pages essentielles, les pages de produits, les passerelles de paiement et les options d’expédition.
  5. Commercialisez votre entreprise. Faites la promotion de l’entreprise en utilisant des stratégies de marketing telles que la création de contenu adapté au référencement, la mise en place d’une présence sur les médias sociaux et le marketing par courriel.

Maintenant que vous avez acquis des connaissances approfondies sur la manière de créer son entreprise en ligne , lancez-vous dès aujourd’hui dans l’e-commerce. Bonne chance.

Comment créer son entreprise en ligne – QFP

Si vous vous sentez bloqué ou si vous souhaitez trouver de l’inspiration pour gérer une activité en ligne prospère, consultez les questions les plus fréquemment posées.

Quelle est la meilleure activité en ligne à lancer en 2022 ?

Les experts prévoient que les tendances « acheter maintenant, payer plus tard » (BNPL), l’épicerie numérique et le commerce social vont continuer à se développer.

De plus, les ventes d’e-commerce aux États-Unis dépasseront 1 600 milliards de dollars – soit 21,8 % du total des ventes au détail – d’ici 2025, ce qui fait du lancement d’une boutique en ligne en 2022 une option commerciale viable.

Quelle est l’activité la plus facile à lancer et à gérer en ligne ?

Bien qu’il n’y ait pas de réponse définitive à la question de savoir ce qui est facile, une activité en ligne facile pour les débutants, abordable à démarrer et offrant un potentiel de revenus à court terme peut être considérée comme facile à gérer.

Consider the learning curve of creating a business and how fast you can set it up. You may want to start an online Considérez la courbe d’apprentissage de la création d’une entreprise et la rapidité avec laquelle vous pouvez la mettre en place. En général créer son entreprise en ligne peut être promut sur des plates-formes ayant un public existant et vous lancer dans des projets basés sur des compétences moins exigeantes à acquérir.

Par exemple, la profession d’écrivain indépendant ne nécessite aucun équipement particulier : un ordinateur portable, une connexion internet et un peu de créativité.

Créez votre nouvelle activité en ligne en un rien de temps sur une place de marché de services comme Fiverr ou Upwork.

Quel type de commerce en ligne est le plus rentable ?

Cela dépend. Cela dit, il est toujours bon de s’en tenir à la règle des 20 % de marge. Voici deux exemples d’idées rentables pour une activité en ligne avec d’excellentes perspectives :

Gestion des publicités. eMarketer a rapporté une croissance de 14,9% des dépenses publicitaires numériques aux États-Unis en 2020. Les experts ont prédit qu’elles allaient croître et atteindre 191,09 milliards de dollars en 2021, soit une augmentation de 25,5 % par rapport à 2020. De plus, le revenu annuel d’un gestionnaire publicitaire est de 110 221 dollars.
Commerce par abonnement. Qu’il s’agisse de logiciels ou de produits de base en boîte, ce modèle peut offrir un flux constant de revenus. Selon le rapport semestriel 2021 de Zuora, les revenus des entreprises par abonnement ont augmenté de plus de 400 % depuis 2012.

Comment lancer une activité en ligne sans argent ?

Pour créer une petite entreprise sans budget, optez pour des activités qui ne nécessitent pas de fabriquer vos propres produits. Par exemple, de nombreux propriétaires de petites entreprises en ligne utilisent la méthode du dropshipping.

Vous pouvez également vendre des téléchargements numériques de livres électroniques, de vidéos ou de fichiers audio. Si vous êtes un artiste, un moyen facile de vendre des produits sans détenir de stock est de travailler avec une société d’impression à la demande. Il vous suffit de télécharger vos créations, de choisir les articles sur lesquels elles seront imprimées, et l’entreprise se chargera de produire les articles et de les expédier à vos clients.

Author
L'auteur

Abdelali Ait El Houssaine

Abdelali is an AE/FR translator with extensive reasearch into the locales helping Hostinger reach every part of the globe. During his free time he loves to play video games, read novels and go out with friends.