Sécurité des applications Web : Qu’est-ce que c’est, comment ça marche et quels sont les meilleurs services ?

Changer fréquemment les mots de passe, verrouiller les appareils et maintenir les logiciels à jour sont autant de pratiques de sécurité courantes. Cependant, la sécurité d’une application peut souvent être un élément ignoré et vulnérable.

Les applications web ont une forte probabilité d’être confrontées à des menaces déclenchées par divers facteurs : défaillances du système dues à un codage incorrect, serveurs web mal configurés et problèmes de conception de l’application.

Des failles dans le code ou le système d’exploitation d’une application peuvent être exploitées par des cybercriminels pour accéder à des bases de données, des serveurs et d’autres données sensibles. Profitant de l’exposition des données sensibles, les pirates lancent ensuite des attaques par ransomware ou d’autres formes de fraude en ligne.

Sachant que 43 % des violations de données sont dues à des vulnérabilités applicatives, il est essentiel d’adopter les meilleures pratiques et les outils appropriés pour atténuer les risques et renforcer la sécurité des applications Web.

Dans ce guide, nous verrons ce qu’est la sécurité des applications Web, comment elle fonctionne et quels outils vous pouvez utiliser pour sécuriser votre application Web.

Qu’est-ce que la sécurité des applications Web ?

En tant que secteur de la cybersécurité, la sécurité des applications Web se concentre sur la protection des sites Web, des applications Web et des services en ligne contre diverses attaques malveillantes, afin de garantir leur bon fonctionnement et leurs performances.

Types de vulnérabilités les plus courants en matière de sécurité des applications Web

Les vulnérabilités des applications Web permettent à de mauvais acteurs de prendre le contrôle non autorisé du code source, de manipuler des informations privées ou de perturber le fonctionnement régulier de l’application.

L’organisation internationale à but non lucratif dédiée à la sécurité des applications Web OWASP a révélé les 10 principaux couches de sécurité pour les applications Web. Jetons un coup d’œil à certaines des attaques les plus courantes contre les applications web.

Injection SQL

Ce type de faille permet à un pirate d’altérer les requêtes de la base de données d’une application en injectant du code. Dans la plupart des attaques, les pirates peuvent récupérer des données appartenant à d’autres utilisateurs ou liées à l’application elle-même, comme des mots de passe, des détails de cartes de crédit et des cookies.

Lorsqu’une attaque par injection SQL tourne mal, un pirate peut tenter une attaque par déni de service ou compromettre le serveur web sous-jacent ou toute autre infrastructure dorsale.

Cross-site Scripting (XSS)

Il s’agit d’une technique largement utilisée pour exécuter du code, le plus souvent du JavaScript, dans le site Web ou l’application ciblée. Un cross-site scripting réussi permet aux attaquants d’accéder à l’ensemble de l’application.

Un exemple d’attaque XSS est lorsqu’un pirate exploite la vulnérabilité d’un champ de saisie et l’utilise pour injecter du code malveillant dans un autre site web.

Les pirates ont un contrôle total sur ce qui se passe lorsque leurs cibles cliquent sur le lien infecté. La principale raison pour laquelle XSS est considéré comme une faille de sécurité à haut risque est qu’il permet à un pirate de visualiser les données stockées dans LocalStorage, SessionStorage ou les cookies sur le système cible. Par conséquent, aucune donnée personnelle ne doit être stockée dans ces systèmes.

Falsification de requête intersite (CSRF)

Une attaque Cross-site Request Forgery (CSRF) utilise des techniques d’ingénierie sociale pour convaincre un utilisateur de modifier des données d’application telles que le nom d’utilisateur ou le mot de passe. Une attaque CSRF nécessite une application qui utilise des cookies de session uniquement pour identifier l’utilisateur qui fait une demande. Ces cookies sont ensuite utilisés pour suivre ou valider les demandes de l’utilisateur.

En fonction de l’action que l’utilisateur est forcé de réaliser, l’attaquant peut voler de l’argent, des comptes ou réaliser d’autres attaques d’applications Web.

Remplissage de justificatifs 

Les pirates utilisent des noms d’utilisateur, des adresses électroniques et des mots de passe provenant de décharges de données accessibles au public sur le dark web pour s’emparer des comptes des utilisateurs. Les données illégales peuvent contenir des millions de combinaisons de noms d’utilisateur et de mots de passe, suite à des années de violations de données sur de nombreux sites. Cela montre que même des données anciennes peuvent être précieuses pour les attaquants.

Le « Credential stuffing » est très dangereux, en particulier dans le domaine financier. Le bourrage de crédits financiers fournit aux pirates un accès clair à toutes les informations relatives à vos comptes bancaires et à vos transactions, ce qui leur permet de demander des prêts, d’utiliser vos cartes de crédit ou d’effectuer des virements bancaires.

Fausse création de compte

En général, de nombreuses entreprises encouragent la création de comptes pour suivre le comportement de leurs clients et partager leurs dernières offres. L’inscription rapide et simple est donc un élément important, mais la sécurité peut être négligée. Par conséquent, il peut être tout aussi facile pour les criminels de créer de faux comptes que pour tout autre client légitime.

Les pirates peuvent créer un nombre important de comptes d’utilisateurs qui ne sont pas affiliés à une personne réelle ou qui sont créés à l’aide d’informations personnelles volées. Ces faux comptes peuvent être utilisés pour dissimuler des pratiques de bourrage d’identifiants, profiter d’offres de clients ou authentifier des cartes de crédit volées.

Les attaques par création de faux comptes sont de plus en plus difficiles à détecter et à prévenir, car les pirates sont constamment à la recherche de nouveaux moyens de falsifier ou de voler des identités.

Mauvaise configuration de la sécurité

Une autre vulnérabilité à haut risque des applications Web est la mauvaise configuration de la sécurité, qui permet aux attaquants de prendre facilement le contrôle des sites Web. Les attaquants malveillants peuvent tirer parti d’un large éventail de faiblesses et d’erreurs de configuration, notamment les pages inutilisées, les vulnérabilités non corrigées, les fichiers et répertoires non sécurisés et les paramètres par défaut.

Les éléments tels que les serveurs web et d’application, les bases de données ou les services réseau peuvent tous vous exposer à des violations de données. Les pirates peuvent manipuler toutes les informations privées et prendre le contrôle des comptes d’utilisateurs et d’administrateurs.

Défaut d’autorisation

Les visiteurs d’un site Web ou d’une application ne peuvent accéder à certaines parties du site que s’ils disposent des autorisations appropriées, en raison des contrôles d’accès. Si, par exemple, vous gérez un site Web qui permet à différents vendeurs de répertorier leurs produits, vous devez leur donner accès à l’ajout de nouveaux produits et à la gestion de leurs ventes.

Il existe donc certaines limitations pour les clients non vendeurs que les pirates peuvent exploiter. Ils peuvent trouver des moyens de compromettre le contrôle d’accès et de libérer des données non autorisées suite à la modification des autorisations d’accès et des fichiers des utilisateurs.

Inclusion de fichiers locaux (LFI)

LFI (Local File Inclusion) est une vulnérabilité fréquemment découverte dans les applications web mal conçues. Elle permet à un attaquant d’inclure ou d’exposer des fichiers sur un serveur. 

Si l’application web exécute le fichier, elle peut exposer des données sensibles ou même exécuter un code malveillant. 

Comment fonctionne la sécurité des applications Web ? 

Outre la préservation de la technologie et des fonctionnalités utilisées dans le développement des applications, la sécurité des applications Web établit également un niveau élevé de protection des serveurs et des processus Web. En outre, elle protège les services Web tels que les API contre les menaces en ligne.

L’aspect critique de la sécurité des applications web est de s’assurer que les applications fonctionnent en toute sécurité et sans problème à tout moment. Pour atteindre cet objectif, vous pouvez commencer par une analyse approfondie des tests de sécurité.

Les tests de sécurité consistent à découvrir et à corriger toutes les vulnérabilités avant que les pirates ne les atteignent. C’est pourquoi il est fortement recommandé d’effectuer les tests de sécurité des applications Web au cours des étapes du SDLC (cycle de vie du développement logiciel), et non après le lancement de l’application Web.

Voici quelques mesures de sécurité efficaces qui peuvent contribuer à protéger votre application web.

Effectuez un audit de sécurité complet

Des audits de sécurité réguliers constituent une excellente approche pour s’assurer que vous suivez les meilleures pratiques afin de garantir la sécurité de votre application web et pour trouver rapidement toute faille potentielle dans vos systèmes. Non seulement un audit de sécurité peut vous aider à rester au fait des vulnérabilités potentielles, mais il protège également votre entreprise.

Pour garantir une perspective complète et objective de votre processus d’audit de sécurité, il est préférable de faire appel à un professionnel. Grâce à leur grande expérience et à leur expertise, ils seront un atout précieux pour identifier et atténuer les vulnérabilités qui nécessitent une gestion des correctifs ou d’autres solutions.

Une fois l’évaluation de la sécurité terminée, l’étape suivante consiste à corriger toutes les failles découvertes. Une bonne approche consiste à fixer des priorités en fonction du niveau d’impact de chaque type de vulnérabilité.

Veillez à effectuer des analyses de vulnérabilité et des mises à jour régulières. Pour plus d’efficacité, effectuez vos tests de sécurité des applications Web en utilisant vos scanners de vulnérabilité pour rechercher les principales attaques par injection, telles que l’injection SQL, les scripts intersites et les attaques DDoS, plutôt que de rechercher tous les types de vulnérabilités.

En outre, n’oubliez pas de vous assurer que tous les serveurs où sont hébergées vos applications web sont à jour avec les derniers correctifs de sécurité.

Cryptage complet de vos données

Lorsqu’une personne utilise votre application Web, elle peut divulguer des informations sensibles. Ces informations ne doivent pas être accessibles à une partie non autorisée. Il est donc essentiel de veiller à ce que votre application Web assure le cryptage des données en transit et au repos. C’est là que le cryptage SSL/TLS joue un rôle essentiel.

Lorsque vous utilisez le cryptage SSL/TLS, vous utilisez une version plus sûre du protocole HTTP, HTTPS, et vous sécurisez toutes les communications avec vos visiteurs. Sans connexions cryptées par SSL, les sites Web et les applications ont un cryptage faible qui peut mettre en péril la gestion des sessions et le système de sécurité global. Découvrez la comparaison entre HTTP et HTTPS et les avantages du protocole SSL pour votre site.

En mettant en œuvre des mesures de sécurité telles que le protocole HTTPS, vous renforcez votre présence en ligne et améliorez vos performances de référencement.

Contrôlez la sécurité des applications Web en temps réel

Pour que votre application Web soit protégée 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, il faut plus qu’un simple audit de sécurité pour identifier et corriger toutes ses vulnérabilités. C’est là que vous avez besoin de pare-feu d’applications Web (WAF).

Essentiellement, un WAF gère tous les aspects de la surveillance en temps réel des aspects de sécurité de votre application Web, comme la gestion des sessions. Cela signifie qu’il bloque en temps réel les attaques potentielles de la couche applicative, telles que les attaques DDoS, les injections SQL, les XSS et les attaques CSRF.

Mettez en œuvre des pratiques de journalisation appropriées

Les scanners d’applications Web et les pare-feu ne sont pas toujours en mesure de détecter toutes les failles de sécurité dès le départ. Par conséquent, l’une des approches à adopter consiste à mettre en place une journalisation appropriée. Des outils de journalisation tels que Retrace, Logstash ou Graylog peuvent aider à collecter des informations sur les incidents d’erreur qui se produisent dans vos applications Web.

Les 10 meilleures solutions de sécurité des applications Web

Une solution de sécurité des applications Web vise à protéger les entreprises contre toutes les tentatives d’exploitation d’une vulnérabilité de code dans une application.

Examinons les 10 meilleures solutions pour sécuriser les applications web et aider votre entreprise à rester opérationnelle.

1. Cloudflare

cloudflare-page-accueil

Grâce à l’interface intuitive de Cloudflare, les utilisateurs peuvent rapidement identifier et étudier les risques de sécurité, bloquant ainsi toute cybermenace potentielle.

Ses règles de pare-feu personnalisées protègent votre site Web et vos API contre le trafic entrant malveillant, tandis que le journal d’activité vous aidera à affiner vos paramètres de sécurité.

En outre, suivez et empêchez l’utilisation d’informations d’identification volées ou exposées qui pourraient permettre aux attaquants d’accéder à votre compte. Les services de Cloudflare comprennent également un pare-feu pour les applications Web et une protection contre les attaques DDoS.

Bien que Cloudflare propose un plan gratuit, il n’inclut pas la fonction WAF. Pour bénéficier d’une protection automatisée contre les vulnérabilités des applications Web, il faut souscrire au plan Pro de Cloudflare, qui commence à 20 $ par mois.

2. Perimeter 81

perimeter81-page-accueil

Zero Trust Application Access de Perimeter 81 fournit un accès entièrement audité aux environnements en nuage, aux applications et aux services Web locaux, renforçant ainsi leur sécurité et leur surveillance.

Une fois que les utilisateurs se sont connectés, la liste de toutes les applications auxquelles ils ont accès s’affiche. Vous pouvez leur attribuer différents niveaux d’accès en fonction de leur rôle. En outre, Perimeter 81 crypte toutes les informations stockées et filtre le trafic sortant.

Pour utiliser les services de Perimeter 81, inscrivez-vous avec votre adresse électronique professionnelle et demandez une démonstration.

3. NordPass

nordpass-homepage

Fondé par la même équipe que le populaire NordVPN, NordPass est une solution de sécurité fiable pour les applications Web.

Si vous souhaitez savoir si des informations confidentielles de votre entreprise ont été compromises, le Data Breach Scanner de NordPass for Business vous aidera à identifier toute fuite d’informations. De plus, sa fonction de santé des mots de passe aide à prévenir les menaces de sécurité en détectant les mots de passe faibles, réutilisés ou périmés au sein de l’entreprise.

Le gestionnaire de mots de passe NordPass commence à 3,59 $/mois pour la version professionnelle, tandis qu’un plan gratuit est disponible pour un usage personnel avec un essai premium de 30 jours.

4. StackHawk

StackHawk-page-accueil

StackHawk analyse vos applications, services et API à la recherche de failles de sécurité dans le code ou les composants open-source. Il offre une grande efficacité dans la recherche et la correction des bogues, permettant aux développeurs de votre équipe de reproduire le problème qui a déclenché une vulnérabilité en copiant une commande cURL.

L’outil est construit sur le scanner de sécurité des applications le plus utilisé, ZAP, et compte parmi ses clients des entreprises comme Microsoft Teams, Slack et Github Actions. Stackhawk propose un plan gratuit qui fournit un nombre illimité de scans pour une application, tandis que son plan Pro commence à 35 $/mois par développeur. Si vous souhaitez voir la plateforme StackHawk en action, vous pouvez demander une démonstration en direct.

5. Forcepoint ONE

Forcepoint ONE-page-accueil

Si vous recherchez une solution de cybersécurité tout-en-un, ForcePoint One est un excellent choix.

Grâce à un cryptage in-app complet, elle offre le plus haut niveau de sécurité pour les applications gérées et non gérées. En outre, ForcePoint ONE assure également une détection des menaces de type « zero day » lors du chargement, du téléchargement et même lorsque les données sont au repos. Les autres fonctions de sécurité comprennent la prévention des fuites de données et la protection contre les logiciels malveillants.

Pour demander un essai gratuit et obtenir des informations sur les prix, vous devez contacter l’équipe de Forcepoint.

6. Barracuda

Barracuda-page-accueil

Barracuda Cloud Application Protection protège vos applications contre de multiples menaces en combinant une capacité WAF complète avec des services et des solutions de sécurité avancés. Outre la protection des applications web, Barracuda propose également des solutions pour sécuriser votre messagerie, vos données et votre réseau.

En utilisant l’une des solutions WAF de Barracuda, vous avez accès gratuitement à la fonction Barracuda Vulnerability Manager. Elle analyse vos applications web à la recherche de vulnérabilités de sécurité telles que l’injection HTML, le code malveillant, le cross-site scripting et les fuites de données sensibles.

Vous obtiendrez un rapport complet sur l’analyse de la sécurité de votre application web ainsi que des conseils pour la protéger davantage.

7. Rapid7

Radpid7-page-accueil

Les solutions de sécurité de Rapid7 utilisent une automatisation intelligente pour identifier les vulnérabilités, détecter les activités malveillantes, enquêter et stopper les attaques.

Grâce à son analyse contextuelle des menaces, Rapid7 rationalise la gestion de la conformité et des risques pour fournir une collecte de données rapide et complète sur les utilisateurs, les actifs et les réseaux.

Les plans de Rapid7 commencent à 1,84 $/mois pour l’outil de gestion des risques de vulnérabilité et à 166 $/mois par application pour le service de sécurité des applications Web.

Tous les plans comprennent un nombre illimité de comptes d’utilisateurs, un tableau de bord central des comptes et des données partagées entre les outils. Si vous rencontrez un problème, Rapid7 fournit également un support technique 24/7.

8. WhiteHat

WhiteHat Security est construit sur une architecture SaaS puissante et évolutive basée sur le cloud. Elle offre une protection de la sécurité qui comprend une analyse de la composition des logiciels et une protection et une surveillance automatiques des API.

En outre, WhiteHat est une excellente option si vous recherchez une solution de sécurité des applications Web qui rationalise les flux de travail et automatise la sécurité des applications tout au long du cycle de vie du développement logiciel.

9. Netacea

Netacea-page-accueil

Développées à l’aide de l’apprentissage automatique comportemental, les solutions à plusieurs niveaux de Netacea pour la détection des robots et la prévention de la prise de contrôle des comptes permettent d’identifier et de stopper les attaques automatisées qui peuvent causer de graves dommages à votre entreprise.

L’analyse des intentions de Netacea empêche le trafic non humain et malveillant de compromettre les sites Web et les applications de manière efficace et précise. Avant de vous engager pleinement dans les services de Netacea, vous pouvez demander une démonstration personnalisée pour voir comment ils fonctionnent et comment ils peuvent bénéficier à votre entreprise.

10. Mimecast

Mimecast-page-accueil

Qu’il s’agisse de problèmes de sécurité du courrier électronique ou de failles dans les applications, Mimecast fournit une plateforme basée sur le cloud qui peut tout gérer. Grâce à ses services automatisés, identifiez toutes les menaces et activités malveillantes et protégez vos applications Web.

Mimecast simplifie également le processus de traitement des données conformément aux directives de conformité. Des plans sont disponibles pour les entreprises de plus de 100 employés et les petites entreprises comptant jusqu’à 100 employés – contactez l’équipe de vente de Minecast pour recevoir une offre de prix.

Conclusion

Lors du développement d’une application Web, il est important d’assurer sa sécurité dès le départ plutôt qu’après le lancement de l’application. Pour découvrir les vulnérabilités, les développeurs doivent constamment effectuer des tests de sécurité et mettre en place différents types de contrôles de protection, tels que des pare-feu d’application et une politique de sécurité du contenu.

Que vous cherchiez à vous démarquer de la concurrence, à vous conformer à certaines normes ou à conserver la confiance de vos clients, il est essentiel d’identifier et de résoudre rapidement les vulnérabilités courantes des applications web modernes.

La sécurité des applications web est encore plus importante si vous traitez des informations confidentielles et sensibles. En procédant à une analyse complète de l’application web pour détecter les failles de sécurité, les lacunes et les vulnérabilités, vous réduisez également de manière significative les risques associés à une violation des données par des acteurs malveillants de la cybersécurité.

N’oubliez pas que plus l’application web est sécurisée, meilleure sera la réputation de la marque et l’expérience de l’utilisateur.

Nous espérons que cet article vous a permis de mieux comprendre l’importance de maintenir la sécurité des applications web et les meilleures pratiques pour y parvenir.

Vous avez des questions concernant les vulnérabilités courantes des applications web ou les mesures importantes de sécurité des applications web ? Laissez-nous un commentaire ci-dessous. Veillez à utiliser un hébergement web sécurisé pour éviter toute vulnérabilité.

Author
L'auteur

Roua Krimi

Passionnée par la technologie et le marketing, Roua est passée d'une carrière de localisatrice à celle d'une professionnelle du référencement. Pendant son temps libre, elle aime apprendre de nouvelles langues. Roua parle l'anglais, l'arabe, le français, le turc et l'allemand et apprend le chinois.