access_time
hourglass_empty
person_outline

Comment créer une boutique en ligne en 6 étapes

Vous voulez créer une boutique ? Grâce à l’internet, vous pouvez désormais lancer une boutique de bijoux ou de vêtements en ligne sans louer de local commercial. Continuez à lire cet article, car nous allons vous expliquer comment créer une boutique en ligne en six étapes simples.

1. Planifiez votre activité en ligne

Tout d’abord, préparez un plan d’affaires. Il vous aidera à mettre en place votre boutique en ligne. Il est essentiel de disposer d’un plan d’affaires si vous envisagez obtenir des fonds ou des prêts auprès de banques et d’investisseurs.

Ce plan doit essentiellement contenir les caractéristiques de votre entreprise, ses objectifs et les moyens d’y parvenir. Il doit également couvrir les aspects de vos activités commerciales, tels que la production, la distribution, le marketing, etc.

En tant que propriétaire d’une boutique en ligne, il y a quelques éléments importants auxquels vous devez accorder une attention particulière dans votre plan d’affaires :

1.1. Définissez la marque de votre boutique en ligne

La marque de votre boutique déterminera la manière dont votre entreprise est gérée – de l’audience, des produits que vous vendez, à la manière dont vous les commercialisez.

Pour définir votre marque, commencez par déterminer le marché cible. Pour les nouvelles entreprises, il est préférable de s’adresser d’abord à un groupe démographique spécifique avant d’étendre votre marché. En vous concentrant sur un petit public, vous pouvez optimiser votre stratégie commerciale et marketing.

Commencez par dresser la liste des caractéristiques de votre marché cible, telles que :

  • Emplacement
  • Profession
  • Genre
  • Groupe d’âge
  • Revenu

Faites ensuite des recherches plus approfondies pour savoir qui ils sont. Recherchez des aspects tels que les motivations personnelles, le comportement d’achat, ce qu’ils aiment ou n’aiment pas, etc.

À partir de là, créez un personnage de client en vous basant sur les résultats de vos recherches. Il s’agit d’une représentation de votre marché cible idéal, que vous pouvez utiliser comme guide pour créer la marque de votre boutique en ligne.

Ensuite, pensez à la niche. Si vous vous en tenez à un seul domaine, vous pouvez vous établir comme spécialiste.

Si votre marché cible est constitué d’employés de bureau masculins, votre niche peut être le secteur de la mode masculine professionnelle. Vous pouvez aussi vous limiter à la vente de certains accessoires, comme les cravates ou les sacs de messageries.

Une fois que vous savez déjà qui et ce que vous vendez, passez au nom de l’entreprise. Il doit être court, mémorisable et facile à prononcer, afin que le nom reste gravé dans la mémoire des gens le plus longtemps possible. Sans oublier qu’il doit représenter la marque de votre boutique en ligne.

En outre, il doit pouvoir être enregistré comme entité commerciale dans votre région.

Si le nom est défini, continuez à créer l’identité visuelle de votre marque, qui comprend l’esthétique de la boutique, le logo, les maquettes d’emballage, etc. Veillez à ce que le design soit adapté à la personnalité de vos clients.

1.2. Rechercher une source de produits

Maintenant, décidez où trouver les articles à vendre comme vos produits.

Un critère important à retenir est que les produits des fournisseurs doivent correspondre au style de votre boutique. Si possible, demandez un échantillon afin de pouvoir vérifier la qualité des articles.

Certaines entreprises achètent des marchandises à un fournisseur en gros par l’intermédiaire de sites comme Maker’s Row ou Alibaba.

D’autres magasins peuvent travailler directement avec des fabricants, comme Indie Source ou Ever Shiny. Avec les fabricants, vous pouvez demander à faire un ensemble personnalisé de produits et les produire en masse.

Page d'accueil du grossiste Alibaba.

Dans les deux cas, vous pouvez réduire les coûts en achetant les produits en gros. Toutefois, vous devrez stocker les produits vous-même.

Fabricant de boutiques Evershiny

Vous pouvez également éliminer entièrement les coûts de stock et de production en créant une boutique de dropshipping. Ici, votre magasin sera un intermédiaire pour mettre en relation vos fournisseurs et vos clients. Vous pouvez faire nommer les produits sous votre marque, mais cela dépend du fournisseur.

Salehoo et AliDropship sont d’excellents répertoires pour commencer si vous voulez trouver des fournisseurs de dropshipping.

Salehoo, un fournisseur pour créer une boutique en ligne.

1.3. Planification du stockage et des livraisons

Passons maintenant au stockage et aux livraisons de vos articles.

Si vous optez pour le dropshipping, vous n’aurez pas besoin de vous occuper de la gestion des stocks et des livraisons : ces tâches seront assurées par les fournisseurs.

En revanche, vous devez être prêt à répondre aux diverses demandes des clients en cas de défaut de qualité ou de problèmes d’expédition. Le traitement des retours peut également être plus compliqué, c’est pourquoi vous devez vérifier auprès de vos fournisseurs.

En revanche, si vous travaillez avec un grossiste ou un fabricant, vous devrez gérer vous-même les stocks. Néanmoins, il vous sera plus facile de suivre vos articles et de vérifier leur qualité. De plus, il existe des moyens de réduire les coûts.

Une méthode consiste à stocker vos produits dans votre propre espace de vie. Toutefois, certaines régions peuvent imposer des réglementations sur la quantité de stocks commerciaux que vous pouvez placer dans votre maison. Si la quantité d’articles que vous possédez dépasse les restrictions, vous devez louer un local d’entreposage personnel.

En ce qui concerne la livraison, il existe de nombreuses possibilités. Vous pouvez calculer les coûts par poids ou par région, ou appliquer un tarif forfaitaire pour tous les produits, quel qu’en soit le type. N’oubliez pas de faire vos recherches pour savoir lequel vous convient le mieux.

Veillez également à avoir une politique de retour claire. Notez le délai dans lequel les clients peuvent renvoyer les articles et la date à laquelle ils peuvent s’attendre à être remboursés. Indiquez ce qui est considéré comme un produit éligible pour un retour et la procédure à suivre pour le retour de l’article.

Si vous ne souhaitez pas vous occuper du stockage et de l’expédition, vous pouvez vous inscrire à un service de traitement des commandes. Il s’occupera du stockage, de la livraison et des retours pour vous, moyennant un certain prix. ShipWire et ShipBob sont des exemples très répandus.

Page d'accueil de Shipbob.

2. Enregistrez votre boutique en ligne

Avant d’ouvrir officiellement votre entreprise, vous devez vous occuper des formalités administratives nécessaires.

Les documents que vous devez remplir dépendent de votre lieu de résidence. Il est donc conseillé de faire des recherches approfondies et de consulter un avocat pour compléter cette étape.

En général, vous commencerez par choisir une structure d’entreprise. Il est recommandé à la plupart des propriétaires de petites entreprises de s’enregistrer en tant que société à responsabilité limitée ou SARL. Cette option permettra de protéger vos biens personnels en cas de faillite de l’entreprise ou de poursuites judiciaires.

En dehors de cela, vous devrez peut-être obtenir un numéro d’identification d’entreprise et de taxe sur les ventes pour percevoir et déposer vos impôts. Certaines régions exigent également l’obtention d’un permis de vendeur avant que votre entreprise puisse être opérée.

Une fois que vous avez rempli tous les documents nécessaires, vous pouvez créer votre boutique en ligne.

3. Créer un site web pour votre boutique en ligne avec une plateforme eCommerce

Bien qu’il existe plusieurs façons pour créer une boutique en ligne, il est recommandé d’utiliser une plateforme de eCommerce qui vous permet de créer votre propre site web. De cette façon, vous aurez plus de contrôle sur la monétisation, la conception et l’expérience d’achat.

Parmi les plateformes de eCommerce les plus répandues, on peut citer WooCommerce, PrestaShop et Magento.

Pour vous aider à prendre la bonne décision, nous allons vous présenter brièvement chacune d’entre ces plateformes ainsi que leurs avantages et leurs inconvénients. Voici un aperçu :

WooCommerce

WooCommerce, extension e-commerce pour boutique en ligne.

WooCommerce est une extension de WordPress qui peut transformer n’importe quel site web en boutique en ligne. Pour l’utiliser, vous devez disposer d’un site web WordPress, ce qui nécessite l’achat d’un hébergement web.

Selon Built With, il alimente plus de 40 000 sites web, ce qui en fait la plateforme de eCommerce la plus utilisée à ce jour.

Une fois l’extension activée, vous pouvez commencer à créer votre boutique immédiatement. WooCommerce vous guidera à travers les étapes et configurera automatiquement les pages web de votre boutique. L’interface est également facile à utiliser, de sorte que vous pouvez gérer votre site web sans aucun problème.

Avantages

  • Gratuit – vous pouvez utiliser l’extension seule sans rien payer. Il dispose déjà de fonctionnalités de base pour le eCommerce, notamment le traitement des paiements et l’analyse des magasins.
  • Extensible – WooCommerce dispose d’une vaste collection d’extensions que vous pouvez utiliser pour personnaliser votre boutique en ligne. En outre, il existe de nombreux sites tiers qui offrent des options payantes.
  • Disponible sous forme d’application mobile – pour que vous puissiez gérer votre boutique eCommerce lorsque vous n’êtes pas sur votre bureau.

Inconvénients

  • Pas de support en direct – si vous avez besoin de l’aide immédiate d’un représentant officiel, vous pouvez seulement lui envoyer un email. Toutefois, leur documentation est assez complète et de nombreux articles en ligne peuvent vous apporter des réponses.

Dans l’ensemble, WooCommerce est un excellent choix pour commencer si vous êtes débutant. Cependant, soyez prêt à résoudre les problèmes par vous-même si vous en rencontrez.

PrestaShop

PrestaShop, logiciel pour créer une boutique en ligne

PrestaShop est une plateforme conçue spécialement pour créer des boutiques en ligne. Comme il s’agit d’un logiciel à source ouverte, vous pouvez le télécharger et l’installer gratuitement sur votre hébergement web.

Il est doté des fonctions eCommerce les plus essentielles, telles que la personnalisation des éléments du magasin, la gestion des commandes et le traitement des demandes des clients. Il vous permet également d’appliquer des réductions au moment du paiement.

Si vous avez besoin d’ajouter des extensions, vous pouvez les trouver sur la marketplace de PrestaShop.

Avantages

  • Fonctions de mondialisation – modifiez les paramètres de votre magasin pour qu’il soit accessible à différents pays. Vous pouvez également activer la traduction des langues, les devises multiples et les règles fiscales régionales.
  • Fonctions de référencement intégrées – créez des méta-tags personnalisés pour vos produits afin d’augmenter leur visibilité dans les résultats de recherche.
  • Analyse complète – le menu Statistiques récapitule les différents aspects de votre boutique en ligne, des produits les plus vendus aux sources de trafic, en passant par les inscriptions à la newsletter.

Inconvénients

  • Plans Premium de support – si vous avez besoin d’une assistance directe, vous devez acheter l’un de leurs plans de support.
  • Extensions coûteuses – seuls quelques modules et thèmes sont disponibles gratuitement.

Comme WooCommerce, PrestaShop est assez puissant en lui-même. Néanmoins, ce n’est peut-être pas le meilleur choix pour ceux qui sont économes.

Magento

Magento, CMS pour créer une boutique en ligne

Magento est généralement utilisé par les grandes entreprises, mais les entreprises de toute taille peuvent utiliser cette plateforme de eCommerce.

Il existe deux versions de Magento – Open Source et Commerce. La première est gratuite et peut être installée sur votre propre hébergement web, tandis que la deuxième est une version hébergée premium. Les deux utilisent le même logiciel.

La version Commerce a plus de fonctionnalités, mais la version Open Source est assez robuste. Il vous permet de créer un magasin personnalisable et convivial pour les téléphones portables, avec un système de paiement et de commande intégré. Sans compter qu’il a diverses fonctions pour la vente de produits à des clients internationaux.

Avantages

  • Personnalisable – le logiciel offre différents paramètres pour configurer votre site de eCommerce, des méthodes de livraison, du calcul des taxes, à la gestion du catalogue.
  • Extensible – Magento a plus de 5000 extensions sur son marketplace d’applications, vous pouvez donc agrandir votre boutique comme bon vous semble.
  • Fonction intégrée de recherche de site – créez une barre de recherche sur votre boutique en ligne avec ElasticSearch pour que les visiteurs puissent trouver rapidement ce qu’ils cherchent.

Inconvénients

  • Un processus d’apprentissage difficile – par rapport aux deux autres, vous aurez peut-être besoin de développer certaines compétences si vous voulez exploiter au maximum le potentiel de cette plateforme. Certaines fonctionnalités destinées aux débutants, comme le Créateur de pages, sont également limitées à la version Commerce.

D’une manière générale, Magento est un excellent choix pour créer des boutiques en ligne de toute taille. Toutefois, vous devriez engager un développeur web si vous prévoyez d’utiliser la plateforme à long terme.

Ou alors, prenez le temps pour apprendre à coder vous-même. La base de connaissances et les forums de support de Magento peuvent vous aider dans cette démarche. De plus, le gain peut être intéressant lorsque votre boutique s’agrandit.

Quelle que soit la plateforme, assurez-vous de choisir celle qui correspond le mieux à vos priorités et préférences. Si vous recherchez une option abordable et conviviale, WooCommerce devrait suffire. D’autre part, Magento est parfait pour ceux qui veulent une solution à long terme.

Une fois que vous avez fait votre choix, achetez un service d’hébergement eCommerce. Hostinger a des plans abordables optimisés pour WooCommerce, Prestashop et Magento.

Obtenez également un nom de domaine. Vous pouvez utiliser votre nom d’entreprise comme domaine, mais assurez-vous qu’il est disponible pour être enregistré.

4. Personnalisez le design du site de votre boutique en ligne

La façon la plus simple pour concevoir le design de votre site web est d’utiliser un thème. Lorsque vous recherchez un thème eCommerce, assurez-vous qu’il est :

  • Convivialité – les visiteurs doivent pouvoir naviguer facilement dans votre boutique, afin de pouvoir effectuer une transaction immédiatement.
  • Réactivité – les utilisateurs mobiles représentent environ la moitié du trafic internet. Le design de votre boutique doit donc être adapté à ces visiteurs.
  • Reflet de votre marque – choisissez un thème qui soit cohérent avec le design de votre marque. Vous pouvez aussi en choisir un dont les paramètres d’apparence sont personnalisables, ce qui vous permet de modifier facilement le thème.

Il existe de nombreux endroits où l’on peut trouver des thèmes relatifs au eCommerce.

Pour les utilisateurs de WooCommerce, vous pouvez utiliser n’importe quel thème du répertoire WordPress qui s’intègre bien avec l’extension. WooCommerce propose également des modèles gratuits et payants.

Thèmes WooCommerce

De son côté, PrestaShop offre un large choix sur son marketplace. Il existe également des sites comme PrestaBrain qui proposent des modèles optimisés pour la plateforme.

PrestaBrain

La sélection de thèmes de Magento n’est pas vaste, mais vous pouvez trouver plus d’options sur des sites comme ThemeForest et TemplateMonster. Ils proposent également une large sélection de thèmes WooCommerce et PrestaShop.

Thèmes de Magento sur TemplateMonster

Si vous avez déjà choisi un thème, commencez à configurer la conception globale de votre site. Ajoutez votre nom de marque et votre logo sur l’en-tête pour marquer votre boutique comme la vôtre. Puis personnalisez la couleur, la typographie, la mise en page, les éléments de la page, etc.

Une fois cela fait, passez à l’étape suivante.

5. Créer le site web de votre boutique en ligne

Il est temps de mettre en place votre boutique en ligne. Pour cette section, nous utiliserons WooCommerce comme exemple pour vous donner un aperçu des étapes les plus essentielles.

5.1. Ajoutez vos produits

Pour créer votre premier produit, allez dans Produits -> Ajouter produit sur votre tableau de bord WordPress. Vous serez redirigé vers une page qui ressemble à l’écran de l’éditeur de messages par défaut. Ici, vous pouvez insérer le nom et la description du produit de cette façon :

Sur le côté droit de la page, sélectionnez les balises et les catégories du produit. Vous pouvez également définir l’image du produit ou télécharger plusieurs images dans la galerie des produits afin de présenter le produit sous différents angles. Veillez à utiliser des photos de haute qualité.

Ajouter un nouveau produit dans la boutique sur WooCommerce

Si vous faites défiler la page vers le bas, vous trouverez la section Données produit pour y insérer le prix, les détails sur les stocks et les méthodes d’expédition, les attributs, etc.

Section Données produit

Il y a également une case pour insérer une courte description qui apparaîtra sur la page du produit.

Description courte du produit

Lorsque vous avez terminé, cliquez sur Prévisualiser pour voir à quoi ressemble votre produit. Si tout semble bon, cliquez sur Publier, ou sur Enregistrer le brouillon si vous n’êtes pas prêt à rendre l’article public.

5.2. Configurer la page du produit

La page du produit est l’endroit où tous vos articles sont affichés. L’organisation et l’attrait de la page peuvent déterminer si les visiteurs doivent explorer davantage votre site.

Nous allons donc vous montrer un tutoriel rapide sur la manière de configurer votre page de produit sur WooCoomerce.

Si vous passez par l’assistant de configuration de WooCommerce, l’extension créera pour vous une page de produit appelée Boutique. Cependant, si vous sautez la configuration, voici ce que vous devez faire :

  1. Accédez à votre tableau de bord et sélectionnez Pages -> Ajouter.
  2. Donnez un nom à votre page dans la barre de Titre. Vous pouvez l’appeler « Produits », « Boutique » ou « Magasin », ou toute autre option équivalente.
  3. Cliquez sur Publier.
  4. Dans le menu de gauche, passez à WooCommerce -> Réglages et cliquez sur l’onglet Produits.
  5. Dans le champ Page boutique, sélectionnez la page que vous venez de créer.
    Créer une page de boutique sur WooCommerce
  6. Cliquez sur Enregistrer les modifications.

Pour modifier la page du produit, cliquez sur Apparence -> Personnaliser à partir du tableau de bord. Sélectionnez ensuite WooCommerce dans la barre de menu de gauche puis Catalogue de produits.

Modification du catalogue de produits pour la boutique en ligne

Ici, vous pouvez choisir d’afficher des produits ou des catégories, personnaliser leur tri et déterminer combien de produits doivent être affichés sur une page.

Une fois que vous avez terminé, retournez au menu précédent et sélectionnez Images de produits. Sélectionnez le ratio dans lequel vous souhaitez que les images de produits soient affichées.

Édition d'images de produits pour la boutique en ligne

Lorsque vous personnalisez la page de votre produit, assurez-vous que les articles brillent. Tenez compte de ces conseils si vous avez besoin de conseils :

  • Soyez clair – ne surchargez pas la page avec trop de produits. Cela pourrait gâcher l’expérience de visualisation.
  • Soyez descriptif – lorsque vous nommez votre produit, assurez-vous que les acheteurs peuvent comprendre ce qu’est l’article et ce qu’il fait.
  • Utilisez des extensions – par exemple, des modules complémentaires comme Quick View peuvent permettre aux visiteurs de voir à quoi ressemble un article sans quitter la page du produit.

5.3. Configurer le traitement des paiements

Dans le cas d’une entreprise en ligne, vous aurez besoin d’une passerelle de paiement sécurisée pour traiter les paiements des clients.

L’une des options les plus populaires est PayPal. Son utilisation étant très répandue, PayPal rendra votre boutique accessible à de nombreux clients. De plus, cela permet aux utilisateurs qui n’ont pas de compte PayPal de payer avec une carte de crédit.

Accepter les paiements avec PayPal

Vous devrez payer un petit pourcentage de chaque paiement ainsi qu’un montant fixe, qui dépendra de votre lieu de résidence. Toutefois, vous n’aurez pas de frais mensuels, ce qui est très appréciable lorsque vous gérez une petite entreprise.

Une autre solution est Stripe. Cette option accepte plusieurs devises et les paiements par portefeuille numérique, comme Apple Pay et Google Pay. Il dispose également de divers outils que vous pouvez utiliser pour personnaliser le processus de paiement. Néanmoins, vous aurez besoin de quelques connaissances techniques pour le gérer.

Accepter les paiements avec Stripe

Stripe propose deux plans – Intégré et Personnalisé. Le premier coûte 1,4 % plus une taxe de 0,25 € par paiement pour les cartes européennes, et des frais supplémentaires sont facturés pour les paiements internationaux et d’autres caractéristiques. La seconde option vous permet de personnaliser votre propre forfait.

Sur WooCommerce, vous pouvez immédiatement mettre en place PayPal. Accédez à WooCommerce -> Réglages dans le tableau de bord et sélectionnez l’onglet Paiements. Cliquez sur le bouton Activé pour PayPal.

Mise en place de PayPal sur WooCommerce

Pour configurer les réglages de paiement, cliquez sur Configuration. Insérez le titre, la description et votre email PayPal. Modifiez les options avancées ci-dessous si nécessaire. Cliquez sur Enregistrer les modifications lorsque vous avez terminé.

Configuration de PayPal sur WooCommerce

Si vous voulez activer Stripe, vous devez utiliser une extension. Après l’installation, vous pouvez la configurer à partir du même onglet Paiements dans WooCommerce -> Réglages.

Maintenant que vous avez effectué les étapes essentielles, terminez la création de votre boutique en ligne. Faites quelques tests, relisez la copie, vérifiez qu’il n’y a pas d’erreurs, etc. Une fois qu’elle est prête, vous pouvez officiellement ouvrir votre boutique.

6. Faites la promotion de votre nouvelle boutique en ligne

Maintenant, faisons passer le mot sur votre nouvelle boutique en ligne. Deux des nombreux canaux que vous pouvez utiliser pour commercialiser votre activité sont les médias sociaux et la publicité payante.

Médias sociaux

Les réseaux de médias sociaux ont largement contribué au marketing dans l’industrie de la mode. Il est donc facile de tirer profit de ces plateformes pour votre propre boutique.

Créer du contenu pour les médias sociaux

Il existe de nombreuses façons de promouvoir votre boutique via le contenu des médias sociaux. Vous pouvez :

  • Postez des photos de vos produits
  • Afficher les commentaires positifs des clients
  • Reposez les photos des clients qui portent vos articles
  • Inclure des hashtags adaptés et tendances pour donner plus de visibilité à vos posts
  • Montrez les coulisses

Pour que votre contenu réussisse, vous avez besoin d’un plan solide. Voici quelques conseils pour vous aider à démarrer :

  • Choisissez une plateforme adaptée – puisque vous travaillez dans l’industrie de la mode, vous avez besoin d’un réseau de médias sociaux qui met en valeur des éléments visuels, comme Instagram, Pinterest et Facebook.
  • Inscrivez-vous à un compte professionnel – vous disposerez ainsi de fonctionnalités pour faire la publicité de vos produits et toucher un public plus large.
  • Créez un calendrier de publication basé sur le comportement de votre public – utilisez les outils d’analyse de votre plateforme pour savoir quand votre public est le plus actif.
  • Rendez votre profil attrayant – par exemple, vous pouvez créer un flux de couleur coordonnée sur Instagram, comme la page de Oak + Fort.
    Profil Instagram de Oak and Fort
  • Mettez en place une stratégie d’engagement – vous pouvez utiliser l’humour dans les légendes, faire des sondages, créer des giveaways, etc. Ou bien, suivez les traces de Nike en publiant un contenu motivant, comme dans cet exemple :
    Exemple de marketing Instagram de Nike

Cherchez des influenceurs dans votre niche

Avec une base d’abonnés importante et fidèle, les influenceurs des médias sociaux peuvent promouvoir votre marque auprès d’un public plus large.

De plus, ils peuvent vous procurer un retour sur investissement élevé si vous les utilisez correctement. Influencer Marketing Hub a découvert que les entreprises gagnent environ 5 $ pour chaque 1 $ dépensé pour travailler avec des influenceurs.

Lorsque vous démarrez, vous pouvez leur offrir un produit gratuit ou un code de réduction en échange de l’exposition à votre marque.

Si vous voulez essayer le marketing d’influence, vous pouvez :

  • Recherchez des personnes qui correspondent au style de votre boutique – ils sont plus susceptibles de vous donner des critiques positives et de se porter garants de votre marque auprès de leurs adeptes.
  • Travaillez avec des « micro-influenceurs » – ils n’ont peut-être pas la plus grande base de fans, mais leur forte audience peut entraîner des taux de conversion plus élevés.
  • Créez un programme d’ambassadeurs de la marque – cela vous permettra de travailler avec eux plus longtemps, afin qu’ils puissent promouvoir votre marque à tout moment si nécessaire.

Publicité payante

Pour les débutants, la publicité en ligne peut être un peu délicate à comprendre. Cependant, elle peut apporter une exposition significative à votre entreprise si vous la faites bien.

Google Ads est la plateforme de publicité en ligne la plus connue. Pour l’utiliser, vous devez acheter un espace publicitaire sur la page de résultats du moteur de recherche pour un certain mot clé. L’annonce sera positionnée en haut des résultats de recherche organique.

Vous pouvez configurer l’annonce pour diriger les visiteurs vers votre site web ou vers une landing page.

Ensuite, vous fixerez un montant d’enchère dans l’enchère publicitaire, qui déterminera si votre annonce est affichée.

La façon dont votre annonce remporte l’enchère dépend de l’offre, de la pertinence du mot-clé et des informations supplémentaires incluses. Vous devez donc élaborer une bonne stratégie avant de commencer.

Les plateformes de médias sociaux comme Facebook et Instagram sont également des acteurs majeurs du secteur de la publicité en ligne. Elles disposent d’un outil de mesure de l’audience qui peut révéler des informations sur votre cible démographique et permettre à la publicité d’apparaître sur les flux d’utilisateurs qui correspondent à votre profil.

Bonus : Améliorez votre boutique en ligne

La gestion d’une boutique en ligne est un processus continu. Voici quelques autres conseils pour améliorer votre boutique :

Sécurisez votre site web avec un certificat SSL

Sans la mise en œuvre des bonnes précautions, les entreprises en ligne peuvent être exposées au risque de cyberattaques. Non seulement les pirates peuvent accéder à votre site web, mais ils peuvent également obtenir des informations sensibles sur vos clients, notamment les données de paiement.

Néanmoins, il existe des mesures simples que vous pouvez prendre pour sécuriser votre site web, par exemple en utilisant un certificat SSL.

Abréviation de Secure Sockets Layer, il utilise le protocole HTTPS pour crypter toutes les données transférées entre votre site web et les navigateurs de vos visiteurs. Il indique également aux navigateurs que votre site est légitime, afin que les utilisateurs puissent l’explorer en toute sécurité.

Le signe révélateur d’un site web utilisant le protocole SSL est l’icône de verrouillage qui apparaît dans la barre d’adresse à côté de l’URL du site. Si vous cliquez dessus, il indiquera que la connexion est sécurisée.

Un autre avantage de l’utilisation d’un certificat SSL est que votre classement dans les recherches peut s’améliorer puisque Google donne la priorité aux sites utilisant le protocole SSL.

Chez Hostinger, tous nos plans de eCommerce sont fournis avec un certificat SSL gratuit, de sorte que votre boutique en ligne sera sécurisée dès le départ.

Mettre en place un système d’analyse du web

Les outils d’analyse du web sont parfaits pour surveiller les performances globales de votre boutique en ligne. Ils peuvent vous indiquer les stratégies qui fonctionnent et celles qui ne fonctionnent pas, afin que vous puissiez optimiser votre site pour de meilleures ventes.

Google Analytics est une excellente application pour cela. Non seulement elle est gratuite, mais elle est aussi très puissante. Il peut afficher diverses données sur vos visiteurs, des sources de trafic au nombre de visites, en passant par les taux de rebond.

Google Analytics

Pour utiliser Google Analytics, vous devez vous inscrire et ajouter votre site web en tant que propriété. Ensuite, un identifiant de suivi vous sera présenté, que vous devrez ajouter à la balise <head> du code de votre site web pour connecter votre boutique à l’application.

Si vous utilisez WordPress, vous pouvez suivre ce tutoriel.

Prenez soin de vos clients

L’une des façons de s’assurer que les clients continuent de venir est d’offrir un excellent service. Aujourd’hui, de nombreuses personnes préfèrent partager une expérience positive avec une entreprise en ligne, ce qui peut générer de nouveaux acheteurs à l’avenir.

Voici quelques moyens d’améliorer le service à la clientèle de votre boutique :

  • Soyez réactif – les recherches montrent que des réponses rapides sont un aspect important d’une bonne expérience client. Assurez-vous de définir vos notifications chaque fois que quelqu’un vous contacte via votre site web, votre e-mail, les médias sociaux et d’autres canaux.
  • Proposez des promotions – comme la livraison gratuite ou des codes de réduction.
  • Concevez un emballage personnalisé – cela donnera à vos clients un sentiment de spécificité et augmentera la mémorabilité de votre marque.

Conclusion

Grâce à l’internet, la création d’une boutique en ligne ne nécessite plus d’espace de vente au détail. Les services en ligne comme l’hébergement web et les plateformes de eCommerce ont permis de lancer n’importe quelle entreprise avec facilité.

Dans cet article, nous avons examiné comment démarrer une boutique en ligne en six étapes, qui sont :

  1. Planifiez votre activité en ligne
  2. Enregistrez votre entreprise
  3. Créer un site web avec une plate-forme de eCommerce
  4. Personnalisez la conception de votre site web
  5. Créez votre boutique en ligne
  6. Atteignez votre public

Tant que vous offrez la meilleure expérience d’achat à vos clients, votre boutique en ligne sera un succès. Alors, lancez votre entreprise dès aujourd’hui avec Hostinger, et bonne chance.

L'auteur

Author

Ismail / @ismail

Ismail est un spécialiste du référencement et de la localisation chez Hostinger. Il est passionné par la technologie et le développement web et possède des années d'expérience dans le domaine informatique. Ses passe-temps incluent les jeux vidéo et le football.

Tutoriels relatifs

Laissez une réponse

Commentaire*

Prénom*

E-mail*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rejoignez Hostinger maintenant!

>