WordPress

9 étapes pour optimiser WordPress rapidement et facilement

optimiser wordpress

Introduction

Les études montrent que les gens n’ont pas de patience en ce qui concerne le Web. Environ 25% des personnes abandonnent une page Web si elles ne se charge pas en 4 secondes ou moins. Cela pourrait sembler abusif. Mais heureusement, cela vous offre un avantage : si vous pouvez réduire le temps de chargement de votre site à 2,9 secondes, il devient instantanément plus rapide que la moitié des sites existants (anglais). Cela signifie que même des améliorations simples peuvent entraîner des avantages beaucoup plus importants pour votre entreprise. Et comme WordPress domine un quart du Web, un tutoriel pour optimiser WordPress semblait approprié !

Dans ce tutoriel, nous vous montrerons comment optimiser WordPress en 9 étapes simples. Vous n’avez pas besoin d’être un gourou de la programmation pour suivre ce guide. Ce didacticiel WordPress est conçu pour les débutants. En suivant ce tutoriel, cela stimulera non seulement la rétention des utilisateurs de votre site mais aussi améliorera le référencement !

Ce dont vous aurez besoin

Avant de commencer ce tutoriel, vous aurez besoin de ce qui suit:

  • Accès à la zone d’administration de WordPress

Étape 1 – Test de la vitesse de WordPress

Avant d’entreprendre votre voyage d’optimisation WordPress, vous devez savoir où votre site en est actuellement par rapport à son optimisation. Le test de la vitesse de votre site n’est pas seulement une formalité, il vous permet de vous épargner la peine de suivre le reste de ce tutoriel si votre site fonctionne déjà à une vitesse optimale. Il existe une quantité d’outils utiles qui vous permettent de mesurer les performances de votre site. Nous avons récemment publié un tutoriel détaillé (en anglais) montrant comment tester votre site Web avec GTmetrix . Il donne des conseils utiles sur l’amélioration de la vitesse en combinant Google Page Speed ​​Insights et les résultats YSlow. Enfin, si vous souhaitez vérifier votre site sur d’autres sites, vous devez consulter Pingdom.

Recommandations GTmetrix pour accélérer le site WordPress

Étape 2 – Suppression de plugins et thèmes inutiles

Il est fréquent d’ajouter de nouvelles fonctionnalités à votre site pour le garder moderne et pertinent. Sur les sites WordPress, cela se fait via des plugins et des thèmes. Plusieurs fois, les plugins les plus récents remplacent les fonctionnalité d’origine en les rendant moins efficaces. À mesure que le temps passe, vous pourriez vous retrouver avec votre site rempli de plugins et de thèmes qui n’ont pas été utilisés pendant un certain temps.

Un nombre excessif de plugins, en particulier ceux obsolètes, peuvent entraver considérablement les performances de WordPress. En règle générale, la première chose que vous devez faire est de supprimer ou au moins de désactiver les plugins inutiles lors de l’optimisation de WordPress. Idéalement, votre site ne devrait avoir que des plugins essentiels à son fonctionnement. Assurez-vous de consulter notre guide sur l’installation et la désinstallation des plugins WordPress .

Étape 3 – Minification CSS, HTML et JavaScript

La minification est l’une des techniques les plus utiles si vous souhaitez améliorer les performances de votre site. Elle tente de réduire la taille de vos fichiers et scripts front-end (HTML, CSS, JS) en supprimant les caractères spéciaux, tels que les espaces et les commentaires, à partir de ces fichiers. Le résultat est exactement les mêmes fonctionnalités, avec une taille réduite.

Les plugins qui peuvent vous aider à minimiser incluent Autoptimize et W3 Total Cache . Pour un aperçu plus approfondi de l’amélioration de la performance du site via les fichiers minifiés, consultez notre tutoriel détaillé .

Minimiser CSS, JS et HTML pour accélérer WordPress

Étape 4 – Activation de la compression Gzip

En plus des fichiers minifiés, vous pouvez également bénéficier d’une forme de compression distincte, appelée compression Gzip. Essentiellement, chaque fois que quelqu’un visite votre site, les ressources (fichiers) de votre serveur sont récupérées. Plus les ressources sont importantes, plus il faut de temps pour les charger à la fin du client. En activant la compression Gzip, vous pouvez réduire considérablement la taille de ces ressources, ce qui accélère le processus de chargement de WordPress.

Pour vérifier si votre site a la compression Gzip d’activée, utilisez checkgzipcompression.com . Si ce n’est pas le cas, modifiez votre fichier .htaccess  et ajoutez le code suivant:

<IfModule mod_deflate.c>
  AddOutputFilterByType DEFLATE text/html
  AddOutputFilterByType DEFLATE text/css
  AddOutputFilterByType DEFLATE text/javascript
  AddOutputFilterByType DEFLATE text/xml
  AddOutputFilterByType DEFLATE text/plain
  AddOutputFilterByType DEFLATE image/x-icon
  AddOutputFilterByType DEFLATE image/svg+xml
  AddOutputFilterByType DEFLATE application/rss+xml
  AddOutputFilterByType DEFLATE application/javascript
  AddOutputFilterByType DEFLATE application/x-javascript
  AddOutputFilterByType DEFLATE application/xml
  AddOutputFilterByType DEFLATE application/xhtml+xml 
  AddOutputFilterByType DEFLATE application/x-font  
  AddOutputFilterByType DEFLATE application/x-font-truetype  
  AddOutputFilterByType DEFLATE application/x-font-ttf  
  AddOutputFilterByType DEFLATE application/x-font-otf 
  AddOutputFilterByType DEFLATE application/x-font-opentype 
  AddOutputFilterByType DEFLATE application/vnd.ms-fontobject
  AddOutputFilterByType DEFLATE font/ttf 
  AddOutputFilterByType DEFLATE font/otf 
  AddOutputFilterByType DEFLATE font/opentype
# For Older Browsers Which Can't Handle Compression
  BrowserMatch ^Mozilla/4 gzip-only-text/html 
  BrowserMatch ^Mozilla/4\.0[678] no-gzip
  BrowserMatch \bMSIE !no-gzip !gzip-only-text/html
</IfModule>

Vous pouvez également suivre notre guide dédié qui fournit un processus étape par étape sur la façon d’activer la compression Gzip sur votre serveur. Aussi, les plugins comme WP-Rocket permettent la compression Gzip automatique sur votre site.

Étape 5 – Optimisation des images

En raison de leur nature statique, les images peuvent sembler peu impactantes sur la vitesse de votre site. Mais ne vous laissez pas tromper: les images haute résolution peuvent provoquer un problème de bande passante si vous ne faites pas attention à leur taille. Cela ne signifie pas nécessairement que vous devriez abandonner les images haute fidélité en faveur d’images plus petites et plus floues. Il existe plusieurs méthodes pour optimiser les images sur votre site. Les plugins WordPress, tels que Smush Image Compression and Optimization, offrent un moyen pratique d’obtenir des vitesses plus élevées sans sacrifier la qualité de l’image. Pour en savoir plus sur l’optimisation des images sous WordPress, consultez notre tutoriel (en anglais) à ce sujet.

smush

Étape 6 – Diviser le contenu étendu dans les pages

Un autre mot-clé que vous pourriez avoir rencontré lors de la recherche de moyens d’optimiser WordPress est la pagination. Il s’agit simplement de décomposer un contenu plus large en petits morceaux. Ces blocs peuvent ensuite être affichés un par un en tant que pages séparées.

La pagination est généralement utilisée pour la section des commentaires des sites Web, où le chargement de milliers de commentaires impacte fortement la bande passante. Vous pouvez facilement activer la pagination sur les commentaires dans WordPress – naviguez simplement vers la section Réglages, puis allez dans Discussions. Ici, vous pouvez déterminer le nombre maximum de commentaires par page. Une approche équilibrée est recommandée. Un nombre de commentaires insuffisants par page est indésirable, car les utilisateurs ne veulent pas constamment cliquer sur la page suivante.

diviser-commentaires

En plus de la section des commentaires, la pagination peut également vous aider à diviser une publication/une page en plusieurs pages distinctes. Cela peut être très utile pour les articles les plus longs, car les utilisateurs sont moins susceptibles d’être débordés à première vue. La pagination sur les articles peut être activée en ajoutant <!–nextpage–> dans le contenu texte de la publication. WordPress va automatiquement le détecter et l’activer pour vous.

Étape 7 – Mise à niveau de la version PHP pour accélérer WordPress

C’est l’une des astuces les moins connues. Néanmoins, c’est l’un des plus impressionnantes. La migration de PHP 5 vers PHP 7 peut vous sembler redoutable, mais les bénéfices vont vous donner envie de vous y attarder. La performance de WordPress augmente du double sur PHP 7 par rapport à PHP 5. PHP 7l peut traiter 112% de demandes supplémentaires / seconde que PHP 5. De plus, WordPress bénéficie également de l’optimisation de la mémoire de PHP 7, ce qui entraîne une augmentation de performance de 30 à 50%. C’est pourquoi PHP 7 est défini comme la version de PHP par défaut sur tous nos  plans d’hébergement mutualisé et que nous pouvons offrir une vitesse 5 fois supérieure à nos concurrents.

Vitesse WordPress avec PHP7

Une chose qu’il est crucial de garder à l’esprit, cependant, est le manque de compatibilité ascendante de PHP 7. Cela signifie que vous ne pourrez pas utiliser certains plugins et thèmes, donc certains de ceux qui fonctionnent parfaitement sur PHP 5. Pour vérifier si votre site héberge actuellement de tels plugins/thèmes, utilisez le Vérificateur de Compatibilité PHP pour WordPress.

Étape 8 – Utilisation d’un plugin de mise en cache

La mise en cache est un mécanisme bien connu pour décharger certaines requêtes sur votre serveur Web. Fondamentalement, les moteurs de mise en cache stockent des informations qui sont souvent utilisées sur le système du client (sur le navigateur) afin que le navigateur ne retélécharge pas ces informations à plusieurs reprises. La mise en cache peut améliorer considérablement les performances du site, et est donc l’une des techniques les plus avancées pour l’optimisation des performances de WordPress.

Une tonne de plugins est disponible pour WordPress, qui permettent différents types de mise en cache, y compris WP-Rocket et W3 Total Cache . Vous êtes également invité à lire notre guide sur la façon d’utiliser WP Super Cache pour permettre la mise en cache de votre site WordPress (en anglais).

Étape 9 – Utilisation d’un réseau de diffusion de contenu (CDN)

Avec des vitesses de téléchargement rapides, il devient facile d’oublier que, finalement, les pages Web sont sur un matériel physique situé loin de votre emplacement. Et parfois, cette distance est si grande qu’elle peut affecter négativement les temps de réponse. La plupart des sites résolvent ce problème via les réseaux de diffusion de contenu (CDN).

Lorsque vous activez un CDN sur votre site Web, le navigateur du client ne doit plus récupérer chaque page du serveur Web. Certaines pages statiques sont dans des datacenters plus proches de l’emplacement du client. Cela réduit le nombre total de demandes traitées par le serveur Web, ce qui améliore les performances de WordPress.

Une multitude d’options est disponible pour choisir un CDN. Les plus populaires restent Cloudflare et MaxCDN. Nous vous avons créé un guide sur la configuration de Cloudflare pour votre site WordPress

Conclusion

Dans ce didacticiel, nous avons vu comment accélérer WordPress en suivant des solutions simples et utiles. En suivant ces étapes, vous devriez voir des améliorations significatives de performance de votre site WordPress.

Pour plus de conseils et astuces pour WordPress, consultez notre section de tutoriels sur WordPress.

Rejoignez des milliers d'abonnés du monde entier

et recevez des offres exclusives et tous les nouveaux tutoriels dans votre boîte mail

Please wait...

Merci de vous être inscrit !

Commencez à économiser dès maintenant !

Hébergement et nom de domaine tout-en-un à partir de

2
45
/mois
>