MariaDB vs MySQL – Principales différences, avantages et inconvénients, et plus encore

Dans le développement de sites Web, une base de données joue un rôle essentiel dans le stockage et la gestion des données. Les deux bases de données les plus populaires sont MySQL vs MariaDB.

Malgré une structure similaire, les deux systèmes de gestion de bases de données relationnelles présentent des caractéristiques et des éléments différents.

La principale différence entre MariaDB vs MySQL est que MariaDB est open-source et est globalement plus rapide que MariaDB grâce à un plus grand nombre de moteurs de stockage et un pool de connexion plus important. Cependant, MySQL supporte le masquage des données et les colonnes dynamiques, ce qui n’est pas le cas de MariaDB.

En sachant laquelle répond le mieux à vos besoins, vous optimiserez les performances de votre application Web. Cet article compare MySQL vs MariaDB et explore les avantages et inconvénients de chaque base de données. À la fin de l’article, vous saurez quelle base de données est la plus adaptée à vos besoins.

Introduction aux bases de données relationnelles (SGBDR)

Un système de gestion de base de données relationnelle (SGBDR) est la version améliorée d’un système de gestion de base de données (SGBD). Il utilise un module logiciel appelé moteur de stockage pour stocker, gérer et modifier les données.

Contrairement à un SGBD qui stocke les données sous forme de fichier, un SGBDR gère les données sous forme de tableaux. L’utilisation de tableaux de base de données élimine la redondance des données que connaît le SGBD en raison de son utilisation de Keys et d’index.

MySQL et MariaDB appartiennent à la catégorie des SGBDR. Les sections suivantes explorent plus en détail ces deux systèmes de gestion de bases de données relationnelles populaires et leurs différences.

Qu’est-ce que MySQL ?

MySQL est un système de gestion de base de données relationnelle open-source créé par MySQL AB pour le développement d’applications web. Il permet aux développeurs web de gérer facilement les données à l’aide de tables.

Dans la plupart des cas, MySQL fonctionne avec PHP, les serveurs web Apache et les distributions Linux. Il est modifiable à l’aide du langage de requête structuré (SQL).

La popularité de la base de données relationnelle a augmenté lorsque WordPress l’a adoptée dans son système. La base de données MySQL étant compatible avec Linux, elle est incluse dans ses distributions, y compris Ubuntu.

Qu’est-ce que MariaDB ?

MariaDB est un fork de MySQL. Les développeurs ont construit le SGBDR pour préserver la structure et les fonctionnalités de MySQL. Ils craignaient que l’acquisition du système par Oracle – la société à l’origine de la base de données Oracle, qui était le plus grand concurrent de MySQL à l’époque – ne mette en péril la base de données.

Les développeurs de MariaDB s’assurent que chaque version est compatible avec la version correspondante de MySQL. MariaDB adopte non seulement les fichiers de définition des données et des tables de MySQL, mais utilise également des protocoles clients, des APIs clients, des ports et des sockets identiques. L’objectif est de permettre aux utilisateurs de MySQL de passer à MariaDB sans problème.

Tout comme MySQL, MariaDB est modifiable à l’aide d’instructions SQL.

Les différences entre MySQL et MariaDB (MySQL vs MariaDB)

Malgré une structure et des fonctionnalités similaires, il existe plusieurs différences essentielles entre MySQL et MariaDB.

Depuis son acquisition par Oracle, MySQL (fonctionnement avec PHP) est distribué sous une double licence. La société vend des licences aux clients qui souhaitent l’utiliser mais ne veulent pas rendre leur produit open-source. MariaDB, quant à elle, est distribuée sous la licence publique générale GNU (GPL).

MySQL offre une capacité de mise en commun des threads dans l’édition Enterprise pour prendre en charge jusqu’à 200 000 connexions, offrant ainsi une meilleure stabilité du système et de meilleures performances. Malheureusement, la même prise en charge n’est pas disponible dans l’édition communautaire de MySQL, qui ne supporte qu’un nombre statique limité de threads.

En revanche, MariaDB a amélioré cette fonction dans toutes ses versions – elle est capable de supporter plus de 200 000 connexions. Ceci est vital pour les plateformes de commerce électronique, où le traitement intensif des transactions en ligne (OLTP) est courant. Une capacité élevée de pool de threads permet d’optimiser l’utilisation des ressources du serveur, ce qui se traduit par un temps de disponibilité accru.

Sur le plan fonctionnel, MySQL a introduit les objets sys schema pour une meilleure maintenance de la base de données et un meilleur réglage des performances, ainsi que la fonction super read-only, utilisée pour empêcher les modifications apportées au serveur par les utilisateurs SUPER.

Il prend également en charge le masquage des données et les colonnes dynamiques. Le masquage des données protège les informations sensibles contre une exposition involontaire, ce qui réduit le risque de violation des données. Quant aux colonnes dynamiques, elles vous permettent de définir plusieurs valeurs dans une seule colonne et de les modifier à l’aide de fonctions, une fonctionnalité qui fait défaut aux colonnes statiques.

En revanche, MariaDB supporte de nouvelles fonctionnalités comme les colonnes invisibles et les vues de base de données. Les colonnes invisibles ne seront pas listées lorsque la base de données exécute une instruction SELECT ou demande une valeur dans une instruction INSERT. Les vues de base de données simplifient l’enregistrement et le partage des requêtes entre les applications.

En ce qui concerne les moteurs de base de données, MariaDB offre plus d’options que MySQL. Parmi les moteurs de stockage que MariaDB utilise et que MySQL n’utilise pas, citons XtraDB, Memory Storage Engine, MariaDB ColumnsStore, Aria, Cassandra Storage Engine et Connect.

En attendant, MySQL prend en charge un type de données JSON natif et fournit le plugin d’authentification SHA-2 et le plugin validate_password par défaut, alors que MariaDB ne le fait pas.

La dernière différence essentielle entre MySQL et MariaDB réside dans la gestion de l’organisation. MySQL étant géré par Oracle Corporation, la société régit le processus de développement et de documentation. La communauté n’a pas son mot à dire dans les décisions de développement.

MariaDB étant un logiciel communautaire, il est géré par la Fondation MariaDB. La licence GNU GPL permet aux communautés open-source de participer au processus de développement et de documentation et d’examiner toute décision de développement via la liste de diffusion publique de la fondation.

MariaDB vs MySQL : Une comparaison complète

Dans les sections suivantes, nous allons comparer les performances de MySQL et de MariaDB et discuter de leur inter-compatibilité.

Performances et critères de référence

Compte tenu de la similitude des fonctions de MySQL et de MariaDB, plusieurs tests de performance et d’évaluation comparative ont été effectués pour déterminer lequel des deux est supérieur.

Un test de performance et d’impact UTF8 réalisé par Dimitri Kravtchuk a révélé que MySQL 8.0 peut gérer un plus grand nombre de requêtes par seconde que MariaDB 10.3.

De même, selon le test de performance et de benchmark Minerva DB d’InnoDB (fonctionnant sur MySQL version 8.0) et MyRocks (fonctionnant sur MariaDB version 10.3.7), InnoDB peut prendre en charge plus de requêtes par seconde que MyRocks.

En ce qui concerne le matériel de base, Axel Schwenke a découvert que MariaDB 10.1 est plus performant que MySQL 5.7.9.

Cela dit, n’oubliez pas que les performances et les résultats des analyses comparatives dépendent de divers facteurs, tels que des requêtes SQL spécifiques, le nombre d’utilisateurs et de connexions, et les cas d’utilisation.

Compatibilité

Puisque MariaDB a été développée en tant que remplacement binaire complet de MySQL, elle est compatible avec son prédécesseur à bien des égards.

Par exemple, MariaDB a conservé les conventions de nommage, la structure et les fichiers de définition des données de MySQL. De plus, elle supporte toutes les connexions, connecteurs et ports de MySQL. Le paquetage client MySQL fonctionne de manière inchangée avec MariaDB.

Le passage de MySQL à MariaDB suit une procédure d’installation standard. Il suffit d’exécuter l’outil mysql_upgrade pour mettre à jour les privilèges et les tables d’événements de la base de données MySQL avec les équivalents de MariaDB.

Avantages et inconvénients de MariaDB

Maintenant que vous savez comment MariaDB diffère de MySQL, nous allons examiner les avantages et les inconvénients des deux systèmes de base de données.

Avantages :

Tout d’abord, MariaDB est rétrocompatible, ce qui signifie que sa dernière version est compatible avec les anciennes versions. Il s’agit d’une caractéristique importante, étant donné qu’il s’agit d’un logiciel open-source constamment mis à jour par la communauté.

MariaDB dispose d’un pool de threads dynamique, permettant au serveur d’optimiser ses ressources en retirant les threads inactifs. Combiné avec un grand pool de connexions, cette fonctionnalité permet d’améliorer considérablement la vitesse, la réplication et les mises à jour.

La technologie avancée de cluster Galera intégrée élimine le décalage des esclaves et les transactions perdues, réduit les latences des clients et améliore l’évolutivité de la lecture des nœuds.

De plus, MariaDB supporte plus de moteurs de stockage que MySQL, dont certains sont compatibles avec d’autres SGBDR. Chaque moteur de stockage a un but spécifique. Par exemple, MariaDB ColumnStore est conçu pour la mise à l’échelle des grandes données et l’extensibilité linéaire.

Comme MariaDB est distribué sous la licence GPL, vous avez un accès complet à toutes ses fonctionnalités dès l’installation. De plus, le logiciel est disponible gratuitement.

Inconvénients :

MariaDB ne supporte les types de données JSON qu’à partir de la version 10.2 et plus. Même dans ce cas, il ne s’agit que d’un alias pour LONGTEXT, présenté pour des raisons de compatibilité. Pour répliquer des données JSON lors du passage de MySQL à MariaDB, le type de colonne JSON doit d’abord être modifié.

Certaines fonctionnalités qui ne sont disponibles que dans l’édition MySQL Enterprise sont absentes de MariaDB. Cependant, dans le cadre de sa solution de base de données d’entreprise, MariaDB propose des plugins open-source alternatifs, comme MaxScale pour le masquage des données.

Ceci dit, vous avez accès à un support expert et à des fonctionnalités de niveau entreprise en achetant un abonnement à MariaDB Platform. Les utilisateurs de MariaDB Community, la version développée par la communauté, doivent compter sur la base de connaissances et les forums pour le support technique.

Avantages et inconvénients de MySQL

Voici les avantages et les inconvénients de MySQL par rapport à MariaDB.

Avantages :

Le masquage intégré des données et les colonnes dynamiques en font un système de base de données sûr et rapide. Grâce à sa conception simple et à ses multiples moteurs de stockage, MySQL peut garantir des performances optimales et un temps de fonctionnement continu.

Tout en excellant dans la gestion des données pour les applications Web, MySQL peut s’adapter à différents cas d’utilisation. Par exemple, MySQL convient aux plateformes de commerce électronique car il offre un support transactionnel robuste. Il offre également des fonctions avancées de sécurité des données qui protègent les transactions.

Soutenu par Oracle Corporation, MySQL offre une excellente compatibilité. Il est pris en charge par la plupart des hébergeurs et par plus de 20 systèmes d’exploitation, ce qui le rend indépendant de toute plate-forme. De plus, MySQL est constamment mis à jour et bien documenté.

Enfin, MySQL est facile à utiliser et à personnaliser – il offre plusieurs interfaces utilisateur pour répondre à différentes préférences.

Inconvénients :

La migration de MariaDB vers MySQL n’est pas aussi facile que dans l’autre sens en raison des différences de configuration de la réplication.

MySQL n’est pas non plus compatible avec la base de données Oracle. L’une des raisons est que MySQL ne supporte pas PL/SQL, un langage orienté application développé par Oracle. En comparaison, MariaDB est compatible avec Oracle PL/SQL, à partir de la version 10.3.

En outre, MySQL n’est pas adapté à la gestion des données de grande taille, car il ne dispose pas d’un moteur de recherche robuste axé sur la mémoire ni d’une solution de traitement des données à grande échelle. Le modèle de double licence de MySQL enferme également des fonctionnalités essentielles telles que le plugin de pool de threads derrière un mur payant.

Les restrictions et la monétisation mises en place par Oracle rendent MySQL difficile à faire évoluer. Bien qu’il s’agisse d’un logiciel libre, Oracle a un contrôle total sur le développement et les correctifs du système de base de données.

Qui utilise MariaDB et MySQL ?

MySQL et MariaDB, deux des systèmes de bases de données relationnelles les plus populaires à l’heure actuelle, sont très appréciés sur le marché international.

Parmi les grandes entreprises qui utilisent MySQL figurent YouTube, GitHub, Spotify, Netflix et la NASA. MySQL est également associé à des entreprises technologiques comme Hewlett Packard Enterprise, Amazon Web Services, IBM, Microsoft et Zapier.

Wikipédia, Google, CentOS et Verizon sont quelques-uns des clients de MariaDB. Ses partenaires comprennent des solutions informatiques renommées telles que Google Cloud, Red Hat, Qualcomm et SanDisk.

MariaDB Vs MySQL : Lequel devez-vous choisir ?

MariaDB et MySQL offrent toutes deux des fonctionnalités et des capacités convaincantes. Il ne reste plus qu’à déterminer laquelle répond le mieux à vos besoins.

Soutenu par Oracle Corporation, MySQL est une option idéale pour les clients à la recherche d’améliorations régulières, de mises à jour constantes et d’une assistance de niveau entreprise disponible 24h/24 et 7j/7. Malgré son coût de 5 000 dollars par an, MySQL Enterprise Edition offre les plus hauts niveaux d’évolutivité, de fiabilité et de sécurité.

Cela dit, l’édition communautaire de MySQL est suffisamment polyvalente pour s’adapter à toutes sortes de projets construits sur des plateformes et des systèmes d’exploitation populaires. De nombreux développeurs de logiciels libres utilisent MySQL car il est considéré comme l’un des meilleurs systèmes de bases de données du marché.

D’autre part, des années d’amélioration ont fait de MariaDB un SGBDR renommé, rivalisant avec son prédécesseur. Sa communauté open-source ne cesse d’ajouter de nouvelles fonctionnalités pour améliorer l’expérience de gestion des bases de données et l’exécution des requêtes SQL. Par conséquent, envisagez d’utiliser MariaDB pour des cycles de développement plus rapides.

Hostinger utilise le serveur de base de données MariaDB sur les plans d’hébergement mutualisé, Cloud et WordPress. Accédez à votre hPanel pour vérifier la version installée de MariaDB.

MariaDB vs MySQL sont les deux systèmes de gestion de bases de données relationnelles les plus populaires aujourd’hui. Ils ont leurs avantages et leurs inconvénients, alors examinez-les et étudiez vos besoins avant de faire votre choix.

Nous espérons que cet article vous a aidé à comprendre les différences entre MariaDB vs MySQL et comment leurs fonctionnalités peuvent vous être utiles.

Bonne chance.

Author
L'auteur

Fatima Zahra

Fatima Zahra est une passionnée du marketing digital et de l'IT, elle fait partie de l'équipe du contenu de notre site web pour apporter à nos chers internautes une meilleure expérience client. Ses passes- temps impliquent le blogging et l'apprentissage des langues pour se connecter véritablement au cœur avec les autres.