Les 5 Meilleures Alternatives à cPanel : Comparaison des Fonctionnalités et Plus Encore

Les 5 Meilleures Alternatives à cPanel : Comparaison des Fonctionnalités et Plus Encore

Le panneau de contrôle d’hébergement web ( Web hosting control panel ) est un outil populaire utilisé pour gérer votre plan d’hébergement. Il vous permet de faire toutes sortes de choses : gérer les noms de domaine que vous avez achetés, installer des applications, créer et gérer des comptes de messagerie, télécharger les fichiers du site Web, etc. Bien sûr, vous pouvez faire tout cela directement en vous connectant au serveur, mais cela nécessite néanmoins quelques connaissances en matière de développement. Une seule erreur – et l’ensemble du site peut être endommagé. Il est également nécessaire de noter que les panneaux web sont généralement intuitifs et simples et qu’ils vous feront gagner beaucoup de temps.

Vous pouvez trouver plusieurs panneaux de contrôle sur Internet. Ils ont tous des fonctionnalités et un design différents. Dans cet article, Nous décrirons les panneaux les plus couramment utilisés et les plus conviviaux qui peuvent servir comme alternative à cPanel.

1. hPanel
2. Plesk
3. Direct Admin
4. Webmin
5. ISPmanager

C’est quoi cPanel ?

cPanel est un panneau de contrôle qui est uniquement disponible pour Linux OS. Il possède à la fois une interface graphique et une interface de gestion de serveur via WHM (Web Host Manager). Comme ces environnements fonctionnent ensemble, il est possible de gérer votre site web dans l’un ou l’autre. Il convient donc parfaitement aux débutants et aux développeurs qui préfèrent le format de console à un joli design.

Panneau de contrôle cPanel

cPanel possède de nombreuses fonctionnalités différentes. Elles sont toutes situées sur une seule page, ce qui est assez confortable car vous n’aurez pas besoin de cliquer sur divers menus pour arriver là où vous le souhaitez. De plus, toutes les fonctionnalités ont de courtes descriptions qui permettent de savoir à quoi elles servent et vous pouvez créer n’importe quoi en quelques clics dans la plupart des options. Voici les principales fonctionnalités proposées :

  • Le paramétrage, l’enregistrement et le transfert de noms de domaine ;
  • La création et la gestion des e-mails, la gestion des filtres anti-spam, des répondeurs automatiques et la mise en place de redirections d’e-mails ;
  • Un journal des visiteurs et des erreurs ;
  • La création et la gestion de bases de données ;
  • Des fonctions de sécurité, telles que le bloqueur d’IP, l’interface Leech Protection et les répertoires protégés par mot de passe ;
  • La surveillance des performances du serveur ;
  • La création et l’automatisation des sauvegardes ;
  • Un gestionnaire de fichiers et la création d’un serveur FTP avec accès utilisateurs ;
  • De nombreuses applications et outils tiers pour étendre les fonctionnalités.

Les meilleures alternatives à cPanel

1. hPanel

Subscribe For more educational videos! Hostinger Academy

Il s’agit d’un panneau de contrôle conçu par l’équipe de Hostinger pour ses clients. Il est disponible pour les distributions Linux.

hPanel ressemble un peu à cPanel, mais dans une version plus confortable et user-friendly. Par exemple, bien que toutes les options soient situées sur la page d’accueil, un menu latéral apparaît sur la gauche lorsque vous sélectionnez l’une d’entre elles. Il est donc plus facile de naviguer entre les différentes sections.

Ce panneau web dispose de toutes les fonctions de base dont vous avez besoin, comme la gestion et les mises à jour des domaines et des e-mails, l’éditeur de zone DNS, le gestionnaire de fichiers et de bases de données, l’accès au tableau de bord WordPress etc. Vous pouvez également gérer la sécurité de votre compte : configurer des mots de passe pour les répertoires, bloquer les IP et configurer la protection HotLink. En dehors de toutes ces options, sa principale particularité est la possibilité de gérer tous vos produits dans un seul panneau. Il est par exemple possible de consulter l’historique de vos paiements, d’acheter de nouveaux plans d’hébergement et de les mettre à niveau.

2. Plesk

Panneau de contrôle Plesk - une meilleure cPanel alternative

Disponible pour Windows et Linux. Ce panneau de contrôle est également assez populaire, surtout parmi les hébergeurs européens. Il n’y a généralement pas beaucoup de panneaux de contrôle proposés pour Windows, c’est pourquoi Plesk peut être considéré comme l’une des alternatives les plus confortables et les plus faciles à utiliser pour ce système d’exploitation.

Toutes les options sont divisées en différentes catégories. Elles sont affichées sous la forme d’une liste sur le côté gauche et plusieurs serveurs peuvent être gérés dans un seul panneau.

L’interface est assez simple et intuitive, tout peut être créé en quelques clics. L’une de ses caractéristiques distinctives est la variété des outils d’automatisation. Ils vous permettront d’économiser votre temps et vos ressources, afin que vous puissiez vous concentrer sur le développement de votre site web sans vous soucier de la maintenance du serveur.

Une autre particularité de Plesk se situe dans les niveaux de connexion. Il existe 4 niveaux. Tous ont des autorisations et des responsabilités différentes :

  • Administrateur – le niveau le plus élevé, il offre la possibilité de gérer et de configurer des éléments du système ainsi que de gérer plusieurs serveurs (le cas échéant) ;
  • Client/Revendeur – possibilité de créer et de gérer des groupes de noms de domaine, les permissions sont données par l’administrateur du système ;
  • Propriétaire de domaine – possibilité de gérer un seul nom de domaine, les options de gestion sont prédéterminées ;
  • Utilisateur de messagerie – le niveau le plus bas, possibilité de se connecter à l’interface Webmail et de gérer les mots de passe, les filtres anti-spam, etc.

3. Direct Admin

Direct Admin Interface - une cPanel alternative

Il est disponible pour les systèmes Linux et BSD. C’est l’un des panneaux les plus simples, les plus rapides et les plus stables. Son interface est très conviviale, et c’est aussi l’un des moins chers avec un excellent rapport qualité prix.

Toutes les options sont catégorisées et situées en haut. Cette alternative prend également en charge plusieurs niveaux d’accès : Administrateur, Utilisateur, et Revendeur. Il dispose aussi d’outils anti-spam intégrés et il est possible de visualiser les statistiques d’utilisation complètes de chaque ressource. En gros, il dispose de nombreuses options et fonctionnalités, telles que la gestion des DNS, la création et la gestion de bases de données ainsi que de comptes revendeurs, la création de sauvegardes, la gestion de fichiers, etc. Mais la principale particularité de ce panneau est sa simplicité. Vous n’avez pas besoin d’être un expert en technologie pour le comprendre et l’utiliser.

4. Webmin

Démo Webmin  - une plate-forme open source

Ce panneau Web est disponible pour tous les systèmes Unix, y compris, mais sans s’y limiter, les systèmes BSD, tous les systèmes Linux et Solaris. De plus, il est partiellement disponible pour les systèmes d’exploitation Windows et dans une version open source. Cela signifie qu’il est possible d’installer Webmin sur Windows, cependant, toutes les fonctions ne seront pas affichées.

La conception de Webmin ne peut pas vraiment être qualifiée d’extrêmement conviviale et simple, bien qu’elle soit hautement personnalisable. Par exemple, il dispose d’un serveur web pour configurer les directives et les fonctions Apache. En outre, les développeurs de Webmin ont créé plusieurs panneaux basés sur le cPanel de Webmin pour répondre à différents objectifs et types d’hébergement :

  • Usermin – interface Web pour la gestion des e-mails, la configuration des filtres de messagerie et des mots de passe, etc. ;
  • Cloudmin – interface utilisateur pour la gestion des serveurs virtuels ;
  • Virtualmin – utilisé pour gérer plusieurs hôtes virtuels (comme Plesk).

Webmin n’est peut-être pas aussi convivial que les autres panneaux décrits dans cet article mais il est absolument gratuit et peut être installé sur la majorité des systèmes d’exploitation.

5. ISPmanager

Tableau de bord ispmanager - une des cpanel alternatives

Il s’agit d’un panneau de contrôle basé sur Linux largement utilisé parmi les sociétés d’hébergement d’Europe de l’Est. Il a un design très simple et basique mais cela ne le rend pas moins convivial.

Il existe deux versions de ce panneau web : Lite et Business. La première, Lite, outre d’autres fonctionnalités plus ou moins communes à chaque panneau, peut être utilisée pour la gestion des serveurs Web, la création d’utilisateurs avec différents niveaux d’accès, l’importation de données à partir de serveurs distants, et bien d’autres fonctionnalités. Le panneau Lite est donc surtout utilisé pour les serveurs dédiés et les solutions VPS. Quant à la version Business ISPmanager, elle est mieux adaptée à l’hébergement partagé ou dédié aux revendeurs car elle permet de gérer plusieurs serveurs (clusters) et de créer ainsi que de gérer facilement les comptes utilisateurs.

Conclusion

Toutes les alternatives à cPanel susmentionnées ont leurs propres particularités, avantages et inconvénients. Il est assez difficile de déterminer quel panneau est le meilleur. C’est une question de choix. Toutefois, ces panneaux de contrôle disponibles sur le Web ont une caractéristique commune : ils rendent la gestion des serveurs et de l’hébergement plus facile et plus rapide. C’est pourquoi ils constituent une bonne solution pour les débutants et les développeurs.

FAQ – cPanel Alternative pour gérer votre hébergement web

Dans cette section, nous répondrons à certaines questions courantes sur les panneaux de contrôle pour l’hébergement Web.

Ai-je besoin d’un panneau de contrôle d’hébergement web ?

L’objectif principal d’un panneau de contrôle d’hébergement est de faciliter la gestion d’un serveur. Vous n’avez donc pas besoin d’un panneau de contrôle si vous savez déjà comment faire ou si vous souhaitez mettre en place des contrôles personnalisés. Les utilisateurs ayant des connaissances techniques limitées trouveront un panneau de contrôle avantageux pour les configurations de base.

Que puis-je faire avec un panneau de contrôle ?

Un panneau de contrôle d’hébergement doit vous permettre de gérer votre plan d’hébergement et vos noms de domaine, d’installer des logiciels et des applications, d’installer et de gérer des bases de données et des comptes de messagerie, de télécharger et de gérer les fichiers des sites web, de surveiller l’utilisation des ressources du serveur ainsi que de créer des sauvegardes, entre autres choses.

Author
L'auteur

Chaimaa Chakir

Chaimaa est une spécialiste du référencement et de la localisation chez Hostinger. Elle est passionnée par le marketing digital et la technologie. Elle espère aider les gens à résoudre leurs problèmes et à réussir en ligne. Chaimaa est une cinéphile qui adore les chats et l'analyse des films.