access_time
hourglass_empty
person_outline

La commande Chown de Linux et son utilisation

Dans les systèmes d’exploitation Linux, chaque fichier est associé à une propriété de groupe et à un propriétaire. Une commande chown de Linux est une abréviation de « change owner » (changer de propriétaire). Elle peut être utilisée par le super-utilisateur sur n’importe quel système de type Unix. Vous découvrirez ici comment cette commande peut vous être utile, et comment l’utiliser.

Avec les options chown, on peut changer la propriété des fichiers, des répertoires et des liens. Si un utilisateur régulier souhaite apporter certaines modifications à un fichier, un super-utilisateur peut utiliser les commandes chown pour changer la propriété et les autoriser.

Consulter les informations de propriété

Tout d’abord, vous devez vous connecter à votre VPS en utilisant SSH. Si vous avez besoin d’un rappel, voici un tutoriel qui couvre tout ce que vous devez savoir.

Avant d’utiliser la commande chown, nous devons confirmer les informations sur l’utilisateur et le groupe. Vous pouvez obtenir ces informations, en utilisant cd et en naviguant vers le répertoire requis.

Par exemple, si le chemin du fichier est /tmp/TestUnix, allez-y en utilisant la commande suivante :

cd /tmp/TestUnix

Ici, vous pouvez lister les fichiers du répertoire avec la commande suivante :

ls -l

Pour ce tutoriel, nous avons créé un fichier appelé chownSample.txt dans le répertoire. Le résultat de la commande ci-dessus sera :

-rw-r--r-- 1 root root 0 Feb 20 17:35 chownSample.txt

Ici, la première partie -rw-r-r-, représente les autorisations de fichiers. Le premier Root représente les informations de propriété et le second Root représente les informations de groupe. Dans l’exemple ci-dessus, chownSample.txt est propriétaire de Root et Root appartient au groupe Root.

Chown pour les fichiers

Pour changer le propriétaire d’un fichier, le format de base de la commande est :

chown utilisateur nom(s)_de_fichier

Pour le même fichier chownSample.txt, changeons la propriété de root à un autre utilisateur avec le nom whales. Un exemple de cette commande est présenté ci-dessous :

chown whales chownSample.txt

Pour vérifier le changement de propriétaire, vous pouvez à nouveau utiliser la commande ls -l. Vous obtiendrez alors le résultat indiqué ci-dessous :

-rw-r--r-- 1 whales root 0 Feb 20 17:45 chownSample.txt

La commande peut être modifiée pour changer de groupe. Le format de base pour changer de propriétaire et de groupe est le suivant :

chown utilisateur[:groupe] nom(s)_de_fichier

Si nous voulons changer le même fichier chownSample.txt en propriétaire whales et groupe aquatic, alors la commande sera :

chown whales:aquatic chownSample.txt

Pour vérifier le changement de propriétaire et de groupe, vous pouvez utiliser ls -l. Le résultat de cette commande est :

-rw-r--r-- 1 whales aquatic 0 Feb 20 17:50 chownSample.txt

Si seul le groupe doit être changé, on peut alors passer le propriétaire. Par exemple, vous pouvez taper ceci dans la ligne de commande :

chown :aquatic chownSample.txt

Chown accomplit des fonctions similaires à celles de chgrp lorsque les informations sur le propriétaire ne sont pas fournies. Cette commande peut également être utilisée avec plusieurs options.

Une structure générique de la commande chown avec options serait :

chown [OPTIONS] [UTILISATEUR] [:GROUPE] nom(s)_de_fichier

Chown pour les répertoires

Chown peut également être appliqué pour les répertoires. Celui-ci peut contenir uniquement des fichiers ou uniquement des répertoires ou une combinaison des deux.

Supposons que nous ayons un répertoire portant le nom TestUnix, nous pouvons utiliser la commande ls -l pour afficher les autorisations. Un exemple de ce résultat sera :

drwxr-xr-x 2 root root 4096 Feb 20 17:35 TestUnix

Ici, la première partie drwxr-xr-x, représente l’autorisation du répertoire. La première Root est l’information de propriété et la deuxième Root est l’information de groupe. Dans cet exemple, TestUnix a la propriété Root et le groupe Root.

Comme pour les fichiers, nous pouvons changer la propriété et le groupe pour les répertoires. Voici un exemple de cette commande :

chown whales /TestUnix

Pour changer le groupe uniquement, vous pouvez utiliser :

chown :aquatic /TestUnix

Pour changer le propriétaire et le groupe du répertoire, vous pouvez utiliser :

chown whales:aquatic /TestUnix

La même commande peut également être utilisée pour indiquer plusieurs fichiers ou répertoires. Un exemple de cette commande :

chown [OPTIONS] [UTILISATEUR][:GROUPE] fichier1 fichier2

Un exemple réel d’une telle commande est :

chown whales:aquatic /tmp/TestUnix/chownSample.txt /tmp/TestUnix

Chown pour les liens

La commande Chown de Linux peut être utilisée sur des liens symboliques. Un lien symbolique est une référence à un fichier physique existant. La commande ln est utilisée pour créer les liens symboliques. Pour un fichier chownSample.txt, un lien symbolique peut être créé comme :

ln -s chownSample.txt symlink

Pour vérifier les informations de propriété et de groupe, nous pouvons utiliser la commande ls -l. Cela produira les résultats indiqués ci-dessous :

-rw-r--r--  1 root root  0 Feb 19 22:01 chownSample.txt
lrwxr-xr-x  1 root root 5 Feb 19  7 22:01 symlink -> chownSample.txt

Il y a deux entrées affichées. L’une concerne le fichier physique et l’autre le lien symbolique. Pour cela, si nous essayons de changer la propriété en utilisant la commande ci-dessous :

chown whales symlink

La commande ci-dessus change la propriété du fichier chownSample.txt. Ainsi, le résultat de la commande ls -l pour ce fichier sera comme indiqué ci-dessous :

-rw-r--r--  1 whales root  0 Feb 19 22:01 chownSample.txt
lrwxr-xr-x  1 root root 5 Feb 19  7 22:01 symlink -> chownSample.txt

Si nous voulons changer le propriétaire du lien symbolique, nous devons utiliser l’option -h. La commande serait :

chown -h whales symlink

Ici, si nous utilisons la commande ls -l, le résultat sera comme indiqué ci-dessous, lorsque le propriétaire du lien symbolique a changé :

-rw-r--r--  1 whales root  0 Feb 19 22:01 chownSample.txt
lrwxr-xr-x  1 whales root  5 Feb 19 7 22:01 symlink -> chownSample.txt

Utilisation récursive de Chown

La commande Chown peut être utilisée sur des répertoires, cependant, nous pourrions avoir une structure de répertoire récursive et pourrions vouloir changer la propriété de tous les fichiers et répertoires.

L’utilisation récursive de la commande chown de Linux garantit que tous les répertoires et sous-répertoires peuvent avoir un changement de propriétaire ou de groupe.

Pour une opération récursive, nous devons utiliser l’option -R. Un exemple de cette commande serait :

chown -R [UTILISATEUR][:GROUPE] Répertoire

Si nous avons un répertoire sous le nom de TestUnix avec plusieurs sous-répertoires, alors la commande ci-dessous changera le propriétaire de tous les répertoires et sous-répertoires en utilisateur whales.

chown -R whales /TestUnix

Conclusion

Voilà, maintenant vous connaissez les bases de la commande chown de Linux. Les systèmes Unix fournissent une page de manuel pour chaque commande. Cela vous aidera à maîtriser pleinement la commande, et ses possibilités. Vous pouvez trouver le manuel en exécutant man chown. Nous espérons que cela vous aidera à gérer vos fichiers VPS de manière efficace et sécurisée.

L'auteur

Author

Ismail / @ismail

Ismail est un spécialiste du référencement et de la localisation chez Hostinger. Il est passionné par la technologie et le développement web et possède des années d'expérience dans le domaine informatique. Ses passe-temps incluent les jeux vidéo et le football.

Tutoriels relatifs

Laissez une réponse

Commentaire*

Prénom*

E-mail*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rejoignez Hostinger maintenant!

>