Comment installer PostgreSQL sur Ubuntu 18.04
access_time
hourglass_empty
person_outline

Comment installer PostgreSQL sur Ubuntu 18.04

Les bases de données relationnelles sont une composante essentielle de diverses applications et sites web. Les bases de données relationnelles aident à la persistance des données et leur donnent une structuration logique. L’un de leurs grands avantages est que les données peuvent être interrogées et consultées à tout moment.

Il existe de nombreuses bases de données relationnelles, qui servent d’alternative à MySQL, dont l’une est PostgreSQL. Il est très populaire et utilisé par de nombreuses applications.

Comme il s’agit d’un logiciel à code source ouvert, PostgreSQL est compatible avec la plupart des systèmes d’exploitation, y compris les systèmes basés sur Unix.

Dans cet article, vous découvrirez comment installer PostgreSQL sur Ubuntu 18.04. Le tutoriel sera réalisé en utilisant le dépôt par défaut d’Ubuntu avec les paquets PostgreSQL.

L’installation de PostgreSQL sur Ubuntu est simple. Cependant, lors de la post-installation, vous devrez créer une base de données appropriée et définir les rôles des utilisateurs pour que tout fonctionne bien.

Comment installer PostgreSQL sur Ubuntu

N’oubliez pas qu’avant de commencer ces étapes, vous devez accéder à votre VPS via SSH. Consultez notre tutoriel pratique sur PuTTY pour en savoir plus !

Pour commencer à utiliser apt, mettez à jour l’index local des paquets :

sudo apt update

Ensuite, installez PostgreSQL et le paquet contrib qui fournit des fonctionnalités supplémentaires. Pour cette tâche, utilisez la commande ci-dessous :

sudo apt install postgresql postgresql-contrib

Cette commande permet d’installer PostgreSQL. Pour l’utiliser, vous devez effectuer une configuration de base.

Comment vérifier PostgreSQL sur Ubuntu

Maintenant que vous avez terminé l’installation de Postgres sur Ubuntu, les services vont démarrer automatiquement. Dans un premier temps, vérifiez l’installation en vous connectant à la base de données PostgreSQL avec psql.

Psql est un utilitaire en ligne de commande qui est utilisé pour interagir avec le serveur PostgreSQL. Cela permettra d’imprimer la version du serveur :

sudo -u postgres psql -c "SELECT version();"

Pour vous connecter à PostgreSQL en tant qu’utilisateur Postgre, vous pouvez utiliser psql. Cela peut être fait comme indiqué ci-dessous :

sudo su – postgres

Pour utiliser PostgreSQL, tapez :

psql

Il vous donnera accès à l’instance PostgreSQL. Pour quitter, vous pouvez utiliser :

\q

Rôle et création d’utilisateurs

Pour créer un rôle, connectez-vous au compte postgres, comme auparavant. Une fois que vous êtes dans la console Postgres, vous pouvez créer un nouveau rôle en tapant :

createrole --interactive

Il vous demandera de nommer le rôle et s’il dispose d’une autorisation de super-utilisateur. De même, vous pouvez aussi créer un nouvel utilisateur avec cette commande :

createuser –interactive

Alternativement, à partir de l’invite de commande normale, vous pouvez utiliser la commande comme indiqué ci-dessous :

sudo -u postgres createuser –interactive

Cette fois encore, un nom d’utilisateur sera demandé. La commande createuser peut être utilisée avec plusieurs options qui peuvent être vérifiées en utilisant la commande createuser.

Et c’est tout, vous avez créé un nouvel utilisateur. Ensuite, vous apprendrez comment créer une base de données.

Création d’une base de données

PostgreSQL suppose que le nom du rôle doit être le même que celui de la base de données. Ce qui signifie que si vous avez créé précédemment un utilisateur nommé “testPostgres”, le rôle essaiera d’accéder à une base de données portant le nom “testPostgres”.

Depuis la console Postgres, vous pouvez créer une base de données en utilisant :

createdb testPostgres

Si vous travaillez sans le SQL de Postgres, vous pouvez utiliser une commande comme indiqué ci-dessous :

sudo -u postgres created testPostgres

Validation du nouveau rôle

Pour commencer, vous devez créer un utilisateur Linux avec les mêmes noms que la base de données Postgres et le rôle. Celui-ci peut être créé à l’aide d’un compte non root avec accès sudo. Pour créer le nouvel utilisateur sous Linux, vous pouvez utiliser une commande similaire à celle présentée ci-dessous :

sudo adduser testPostgres

Remplacez le nom testPostgres par un nom approprié.

Une fois que vous avez créé le compte, basculez vers celui-ci et connectez-vous à la base de données en utilisant :

sudo -u testPostgres psql

Pour basculer vers une autre base de données, précisez le nom de la base de données en utilisant :

psql -d exempleUtilisateur

Une fois que vous vous êtes connecté, vérifiez la connexion actuelle de la DB en utilisant :

\conninfo

Fonctionnement de base de Postgres DML

PostgreSQL utilise une syntaxe similaire à celle d’autres bases de données pour des actions telles que la création, la suppression et la mise à jour de tables. Vous pouvez créer une nouvelle table et décrire sa définition à l’aide de :

\d <NomDeTable>

Si vous voulez voir le tableau sans séquence, utilisez :

\dt <TableName>

Conclusion

Cela nous permet d’avoir une compréhension de base de PostgreSQL. Vous savez comment installer PostgreSQL sur Ubuntu 18.04 et vous avez compris la configuration de base en termes de création d’utilisateurs, de rôles et de base de données.

Cela devrait vous aider à démarrer avec PostgreSQL sur Ubuntu. Après avoir vu ces détails, vous pouvez explorer plus d’informations sur PostgreSQL en tant que base de données.

L'auteur

Author

Ismail / @ismail

Ismail est un spécialiste du référencement et de la localisation chez Hostinger. Il est passionné par la technologie et le développement web et possède des années d'expérience dans le domaine informatique. Ses passe-temps incluent les jeux vidéo et le football.

Laissez une réponse

Commentaire*

Prénom*

E-mail*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rejoignez Hostinger maintenant!

>