Commande Tail de Linux : Qu’est-ce que c’est et comment l’utiliser
access_time
hourglass_empty
person_outline

Commande Tail de Linux : Qu’est-ce que c’est et comment l’utiliser

De nombreux utilisateurs avancés de Linux utilisent des commandes qui permettent d’imprimer certaines parties de fichiers. Il existe les commandes Head et Tail qui définissent le début et la fin d’un fichier ou d’une commande.

La commande Tail permet à l’utilisateur de lire la fin d’un fichier. Cette commande est également utile pour surveiller les nouvelles informations mises à jour en temps réel dans un fichier spécifique. Cela permet de vérifier facilement les dernières entrées dans le système. Les utilisateurs peuvent également consulter plusieurs fichiers à l’aide d’une commande Tail sous Linux.

Commençons par la commande Tail et explorons tous les éléments que cette commande simple et facile peut fournir.

Qu’est-ce qu’une commande Tail ?

La commande Tail est une excellente commande utilisée pour imprimer les derniers numéros ou la queue d’une entrée. Habituellement, elle affiche, ou imprime, les 10 dernières lignes du fichier qui lui a été donné via l’entrée standard et délivre le résultat dans la sortie standard. Si nous l’utilisons sur un seul nom de fichier, les données de chaque fichier procèdent par son nom de fichier avec un en-tête.

Il existe environ 14 commandes Tail importantes dans Linux, qui servent à des fins différentes pour les utilisateurs. La commande -n est utilisée pour afficher les dernières lignes des fichiers au lieu des 10 lignes par défaut.

Comment utiliser la commande Tail ?

N’oubliez pas qu’avant d’utiliser la commande, vous devez utiliser le Terminal ou PuTTY pour effectuer une connexion SSH à votre serveur VPS. Voici un tutoriel détaillant la procédure.

Par défaut, Tail imprime les 10 dernières lignes d’un fichier dans le système d’exploitation Linux et se termine ensuite.

Pour afficher les dix derniers chiffres d’un fichier, écrivez la commande ci-dessous :

tail nom_du_fichier

Ou alternativement :

tail chemin_de_fichier

Le résultat affichera les 10 dernières lignes du fichier.

Comment limiter le nombre de lignes affichées ?

Tale permet aux utilisateurs de visualiser le nombre de lignes selon le besoin en utilisant la commande -n.

La façon la plus simple et la plus facile de procéder est la suivante :

Tail –n* chemin_de_fichier

Le * indique le nombre de lignes que vous souhaitez imprimer.

Par exemple, si nous souhaitons visualiser les deux dernières lignes d’un fichier donné, nous utiliserons la commande ci-dessous :

tail -n2 fichier.txt

2 est le nombre de lignes à visualiser, tandis que fichier.txt définit le nom du fichier.

Comment visualiser le dernier nombre d’octets de données ?

Pour visualiser le dernier nombre ou un certain nombre d’octets d’un très gros fichier, utilisez l’option -c pour simplifier la queue à visualiser.

tail –c* chemin_de_fichier

Ici, le * représente le nombre d’octets. Remplacez-le en fonction de ce que vous souhaitez voir.

Comment surveiller les modifications apportées à un fichier ?

Pour examiner un fichier à la recherche de variations, utilisez la commande Tail suivie de l’option -f. Cette commande est utile pour visualiser les dix dernières lignes d’un fichier. Cette option est couramment utilisée pour suivre les fichiers journaux en temps réel. Pour notre fichier fichier.txt, la commande serait la suivante :

tail -f fichier.txt

Les nouvelles versions des commandes Tail permettent également à l’utilisateur de surveiller plusieurs fichiers ou dossiers. Une fois le fichier original modifié, l’en-tête indiquera à quelle ligne quelqu’un a apporté les modifications.

Comment utiliser la commande Tail avec d’autres commandes Linux ?

Les commandes Tail peuvent être combinées avec d’autres fonctions de la ligne de commande Linux. Ici, nous allons utiliser la commande Tail avec :

Utilisation de la commande Tail de Linux avec Sort -r (ordre inverse)

Ici, nous voulons voir les résultats de la commande Tail dans l’ordre inverse.

tail –n* nom_du_fichier | sort -r

La première partie de la commande est telle que nous l’avons utilisée auparavant, ensuite nous la séparons par | pour indiquer la suite « Sort -r » pour trier le résultat en ordre inverse.

Utilisation de la commande Tail de Linux avec ls (fichier ou dossier le plus ancien)

À l’aide de l’exemple suivant, nous allons voir les sept fichiers ou dossiers qui ont été modifiés le plus anciennement.

Pour le visualiser, le résultat de la commande ls doit être transmis à la commande Tail. Il faudrait que cela ressemble à ceci :

ls -l | tail -n8

Comme précédemment, dans la partie -n8 de la commande Tail, vous pouvez insérer un numéro de votre choix.

Résumé

La commande Tail est une commande incroyablement flexible qui peut améliorer considérablement la gestion de vos fichiers. Il vous suffit de spécifier les fichiers et les options et d’utiliser la commande dans la syntaxe correcte.

Une fois que vous maîtrisez le langage et que vous comprenez les utilisations courantes de la commande, vous pouvez la modifier de plusieurs façons pour développer des applications, des logiciels et bien d’autres choses encore.

M. Aitchison, le développeur de la version FreeDos, a élaboré l’utilisation et les supports pour lesquels la commande Tail est la mieux adaptée. Développez des applications modernes qui peuvent être manœuvrées sans erreur et avec facilité.

L'auteur

Author

Ismail / @ismail

Ismail est un spécialiste du référencement et de la localisation chez Hostinger. Il est passionné par la technologie et le développement web et possède des années d'expérience dans le domaine informatique. Ses passe-temps incluent les jeux vidéo et le football.

Tutoriels relatifs

Laissez une réponse

Commentaire*

Prénom*

E-mail*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rejoignez Hostinger maintenant!

>