Comment utiliser la commande Ping de Linux
access_time
hourglass_empty
person_outline

Comment utiliser la commande Ping de Linux

La commande PING de Linux ou Packet Internet Groper est un utilitaire très populaire ! Son principal objectif est de gérer l’état de la connectivité réseau entre une source et un appareil à l’aide d’un réseau IP. Dans ce tutoriel, vous apprendrez comment il peut aider votre projet et comment commencer à l’utiliser !

Qu’est-ce que la commande Ping de Linux ?

Avec la commande ping de Linux, nous pouvons également accéder à la durée d’envoi et de réception des réponses d’un réseau. Elle fonctionne en envoyant une série de messages ICMP (Internet Control Message Protocol) à l’hôte cible et en attendant un message d’écho ICMP de et vers l’hôte et le dispositif. Cela nous informe sur l’exécution du réseau.

Essentiellement, cela envoie le message ECHO_REQUEST et attend le message ECHO_RESPONSE. Si le message indique « fast ping low latency », cela signifie que la connexion est rapide. Cela se mesure en millisecondes.

De nos jours, chaque ordinateur, VPS ou appareil moderne est équipé de PING, en raison de ses nombreuses utilisations. C’est un moyen rapide et simple pour vérifier les performances entre l’appareil et l’hôte.

Qu’il s’agisse d’un réseau local (LAN) ou d’un réseau étendu (WAN), PING fournit des détails précis sur la connectivité. Vous obtenez également des résumés statistiques du test qui comprennent les tours minimum et maximum, le nombre de paquets transmis et reçus, le pourcentage de paquets perdus et l’écart type de la moyenne. Ce test permet également à l’utilisateur de vérifier la qualité de la connexion réseau entre deux appareils. Superbe, non ?

Le test Ping entre votre ordinateur et l’hôte cible vous permettra de le déterminer :

  • Statut de l’hôte cible : s’il est joignable
  • Mesure du temps entre le trajet aller-retour (Hôte-Ordinateur-Hôte)
  • Pourcentage de paquets perdus

Comment installer la commande Ping de Linux

N’oubliez pas que nous devons d’abord accéder à notre VPS en utilisant SSH. Vous pouvez consulter notre tutoriel PuTTY si vous avez des difficultés !

La plupart des distributions Linux devraient avoir PING installé par défaut. On peut vérifier s’il s’exécute ainsi :

ping -V

Si Ping n’est pas disponible, une mise à jour rapide du système devrait faire l’affaire :

apt-get update && apt-get install -y iputils-ping

Comment utiliser la commande Ping de Linux ?

Il existe différentes options dans Linux qui permettent à l’utilisateur de tester la connectivité entre deux réseaux :

1. Vérification de la connectivité

Vous pouvez exécuter une commande simple et rapide dans votre système pour vérifier l’état de l’hôte et du serveur ou de l’ordinateur cible.

Dans cet exemple, nous vérifions la connectivité du réseau avec www.google.com :

ping google.com

Si vous n’êtes pas sûr du domaine, vous pouvez également utiliser l’adresse IP. Ici, l’adresse IP de Google est affichée entre parenthèses, ainsi qu’un résumé statistique complet.

Résultat de la commande Ping de Linux dans PuTTY

  • min – indique le délai minimum pour recevoir une réponse
  • avg – indique le délai moyen d’obtention des réponses
  • max – reflète le délai maximum pour obtenir une réponse

Pour arrêter la commande ping sous Linux, nous devons utiliser Ctrl+C pour arrêter l’envoi de paquets à l’hôte cible. La commande arrêtera tous les processus dans le terminal.

2. Spécification du numéro de ECHO_REQUEST

L’option de commande -c est utilisée pour spécifier le nombre de paquets ou de requêtes que l’utilisateur souhaite exécuter.

La syntaxe serait la suivante :

ping –c * domaineexemple.com

Remplacez * par le nombre de pings que vous souhaitez effectuer.

3. Ping audible

L’option -a de la commande ping de Linux crée un bip pour vérifier si l’hôte est actif ou non, vous informant ainsi de manière audible.

La commande ressemblerait à ceci :

ping –a domaineexemple.com

N’oubliez pas que pour terminer le processus ping vous devez appuyer sur Ctrl+C.

4. Définition des intervalles

L’option -i sous Linux permet à l’utilisateur de définir des intervalles en secondes entre chaque paquet.

La commande suit la même structure que les précédentes :

ping –i 2 –c 7 domaineexemple.com

Ici, les deux chiffres peuvent être modifiés en fonction de vos besoins.

5. Réception du résumé de la commande Ping de Linux uniquement

Pour recevoir uniquement le résumé du réseau, utilisez l’option -q dans la ligne de commande du terminal Linux :

ping –c 7 –q domaineexemple.com

Là encore, nous utilisons toujours -c 7 pour effectuer sept demandes, mais nous ne recevons que le résumé en raison de l’ajout de -q.

6. Inondation du réseau avec la commande Ping de Linux

La commande ping permet aux utilisateurs d’envoyer 100 paquets ou plus par seconde à l’aide de la commande suivante :

ping –f domaineexemple.com

Cette option est idéale si vous souhaitez tester la manière dont votre site web ou votre serveur gère le stress du réseau – un grand nombre de requêtes.

Résumé

Ping est un utilitaire bien connu qui permet de résoudre les problèmes d’accessibilité des hôtes d’un réseau. Il nous aide à comprendre la raison pour laquelle un site web peut ne pas se charger.

Nous devons connaître la cause profonde du problème. Il peut s’agir d’un problème de connectivité à l’internet, de la perte du réseau ou du fait que le site web n’est plus disponible. Ping est la commande qui nous aide à déterminer l’accessibilité d’un périphérique réseau.

Étant rapide et simple, de nombreux utilisateurs choisissent de l’utiliser pour résoudre des problèmes. Et maintenant, vous pouvez l’utiliser vous aussi !

L'auteur

Author

Ismail / @ismail

Ismail est un spécialiste du référencement et de la localisation chez Hostinger. Il est passionné par la technologie et le développement web et possède des années d'expérience dans le domaine informatique. Ses passe-temps incluent les jeux vidéo et le football.

Tutoriels relatifs

Laissez une réponse

Commentaire*

Prénom*

E-mail*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rejoignez Hostinger maintenant!

>